Pénurie : ces aliments risquent de disparaître des rayons du supermarché en 2023

Des produits alimentaires se font déjà rares dans les rayons des supermarchés. Faut-il craindre une pénurie alimentaire importante en 2023 ?

© Pénurie : ces aliments risquent de disparaître des rayons du supermarché en 2023

Afficher Masquer le sommaire

Durant l’année 2022, de nombreux produits ont disparu des rayons de nos supermarchés, apportant ainsi aux Français des troubles inédits depuis de nombreuses années.

En effet, depuis de nombreux mois, à plusieurs reprises, certains aliments ou boissons ont manqué ou étaient en pénurie totale. Prenons l’exemple de l’huile de tournesol, immédiatement après le déclenchement du conflit en Europe de l’Est ou encore de la moutarde.

Manifestement, nous ne sommes pas au bout d’en voir la fin ! Il semblerait, en effet, que, même dans un avenir proche, nous pourrions être en pénurie de beaucoup de produits. Quels sont donc les produits alimentaires qui menacent de déserter les rayons de nos supermarchés ?

Quels sont les produits qui menacent de pénurie en 2023 ?

Après la moutarde et l’huile de tournesol, la pénurie pourrait pourraient encore frapper les rayons de nos supermarchés.

La viande rouge

En 2022, les conditions météorologiques ont fait du mal au secteur agricole. En effet, les producteurs Français de viande rouge, comme ceux d’autres pays, ont souffert de la sécheresse. Ainsi, les animaux ont dû se nourrir de céréales dès l’été au lieu de brouter dans les prairies, rapporte Capital.

Plusieurs éleveurs ont donc souffert de cette situation qui a généré des difficultés. Donc, « Soit ils vont se séparer d’une partie de leur cheptel, soit ils vont acheter de la marchandise pour nourrir les animaux, mais il faut en avoir les moyens », expliquait Pascal Lerousseau, président de la chambre d’agriculture de la Creuse, à nos confrères de France Bleu Creuse, le 3 août dernier.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Un retraité devient millionnaire grâce à une technique totalement dingue, c'est le choc !

Cela entrainera-t-il une pénurie de viande rouge ? C’est en tous cas ce qui se profile ! Car, « demain, dans les supermarchés, il y aura des rayons qui vont être vides », alertait déjà Pascal Lerousseau, le 3 août dernier.

Le riz

Le Syndicat de la rizerie française (SRF) prévoit aussi une éventuelle pénurie de riz dans nos supermarchés dès février ou mars 2023. Viendra s’ajouter une augmentation du riz d’environ 12 % par rapport à septembre 2021. La cause ? La sécheresse en Italie, Grèce et Espagne.

Le pain, les farines et les céréales

Cette pénurie alimentaire pourrait également frapper l’un des produits les plus indispensables de l’alimentation française : le pain !

En effet, le pain, les farines et plusieurs céréales pourraient venir à manquer dans les supermarchés Europe. Notons que le conflit en Europe de l’Est perturbe l’approvisionnement en blé… Les Ukrainiens et les Russes produisant environ 30 % des exportations mondiales de blé !

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Carla Moreau sort du silence après l’affaire Belle-Kevin et fait une révélation de taille

L’huile de tournesol

La pénurie pourrait à nouveau frapper l’huile de tournesol, laquelle avait fait quelques disparitions des supermarchés en 2022.

En effet, le conflit en Europe de l’Est impacte la production de cette huile de manière considérable. Pour mémoire, l’Ukraine était, avant le début du conflit,  à l’origine de 50 % de la production mondiale, en 2020.

Les pois chiches

Tout comme l’année 2022, les pois chiches pourraient faire face, en 2023, à une nouvelle pénurie.
C’est, en effet, ce que craint la confédération internationale des légumineuses. Ainsi, « l’offre mondiale pourrait chuter de 20 % « , rapportent Les Échos.

De mauvaises conditions météorologiques qui ont affecté les cultures de cette légumineuse aux États-Unis, principal producteur de pois chiches, seraient à l’origine de cette pénurie.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Pénurie : ces aliments risquent de disparaître des rayons du supermarché en 2023