Pénurie : ce produit du quotidien que tout le monde adore bientôt en rupture de stocks dans les supermarchés ?

Le Syndicat de la rizerie française tire la sonnette d'alarme. La France pourrait bien connaître une pénurie de riz !

© Source : Istock

Afficher Masquer le sommaire

Vers une pénurie de riz dans les rayons ? Le Syndicat de la rizerie française alerte sur les problèmes d’approvisionnements.

Vers une pénurie de riz ?

Des récoltes pauvres, une hausse des prix des matières premières, la crise énergétique... la situation est pour le moins compliquée en France. Et alors que le pays connaît de plus en plus de difficultés, une nouvelle pénurie pourrait venir ajouter son grain de sel.

Le Syndicat de la rizerie française (SRF) alerte d’ailleurs sur la situation. L’organisme qui regroupe les industriels français fabriquant des produits à base de riz a donc prévenu qu’on n’était pas à l’abri d’une pénurie.

Mais quelles sont les raisons de cette pénurie ? Le changement climatique est le grand responsable ! Après les fortes chaleurs et les fortes pluies en Inde et au Pakistan… les récoltes de riz n’ont tout simplement pas résisté aux intempéries. On parle d’ailleurs d’une perte de plus de 250 000 tonnes de riz ! Rien que ça.

Évidemment, guerre en Ukraine a aussi sa part de responsabilité dans cette nouvelle pénurie. Et le gouvernement indien n’a pas facilité les choses. En effet, ce dernier a interdit l’exportation de la brisure de riz et a voté pour l’instauration d’une taxe de 20% sur l’exportation du riz.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Jean-Jacques Goldman : ces plus gros caprices de stars, jets privés et diners au Ritz, les fans choqués

Ces annonces ont eu l’effet d’une bombe sur les prix du riz qui ont vite explosé. Enfin, la hausse des droits de douane à l’importation dans l’UE ont augmenté, passant de 30 à 65 euros/ T.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par INA.fr (@ina.fr)

Et chez nos voisins européens ?

Les pays européens cultivateurs de riz ont, eux aussi, certaines difficultés avec leurs récoltes. En effet, le manque d’eau se fait sentir en Espagne, en Grèce et en Italie.

Du côté des industriels, une hausse des prix serait donc inévitable. En plus de la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, ils doivent faire face à un autre obstacle. En effet, les coûts des emballages plastiques et papier ont, eux aussi, connu une hausse considérable.

Pour le moment, seul le transport maritime semble épargné. Mais cela ne saurait tarder.

En attendant, les Français ont dû faire face à de nombreux obstacles cette année. Et ils ont surtout dû apprendre à faire face aux différentes pénuries.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Télématin : Julia Vignali en panique, elle se livre comme jamais sur une 3ème guerre mondiale !

Ces derniers mois, de nombreux produits alimentaires ont connu des ruptures de stocks dans les magasins. Selon le baromètre de NielsenIQ, il ne manquait pas moins de 5% des produits en grande surface en août 2022 ! De nombreuses marques ont donc connu des pénuries.

Les pénuries des derniers mois

Ces derniers mois ont donc été rythmés par de nombreuses pénuries. La moutarde est d’ailleurs en tête de liste des produits qui ont connu les plus importantes ruptures de stock.

Son taux de rupture a été estimé à 21,2% depuis le mois de mars. Ce manque de moutarde a d’ailleurs eu des conséquences sur d’autres produits. Comme les vinaigrettes par exemple qui enregistrent un taux de pénurie de 14,1%.

Entre le mois de mars et le mois d’août, c’était au tour des huiles de se rajouter à la liste des abonnés absents. Mais il faut savoir que cette pénurie d’huile a été causée en partie à cause des consommateurs !

En effet, ces derniers se sont précipités sur le produit de peur d’une rupture de stock. C’est donc ce comportement qui a mis de l’huile sur le feu !

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Paiement sur internet : voici l’astuce pour ne jamais se faire arnaquer !

Mais les consommateurs avaient aussi peur de l’inflation. Alors pour se protéger de la hausse des prix, ils n’hésitaient pas à stocker les aliments. Ce qui a d’ailleurs poussé à une hausse de la consommation des volailles surgelées par exemple.

Depuis le mois d’août, les produits en rupture de stock sont en train de changer. En effet, il serait qu’on tende vers un manque de pommes de terre, de miel ou encore de lait. Mais alors que faire ?

Comment s’organiser ?

Les pénuries alimentaires sont toujours difficiles à vivre pour les consommateurs. Il faut savoir que pendant les crises, les premiers aliments qui disparaissent sont ceux qui se conservent le plus.

En effet, on retrouve les pâtes, les riz ou encore les boîtes de conserve. Mais aussi le sucre, le lait et le café. Cependant, les pénuries ne touchent généralement pas toutes les marques. Ainsi, vous pouvez toujours trouver une alternative à votre manque d’aliments.

Il n’est pas nécessaire de faire des stocks sur plusieurs mois. Cela peut en effet aggraver la situation de pénurie. Enfin, vous pouvez adapter vos recettes selon les aliments qui sont disponibles.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Pénurie : ce produit du quotidien que tout le monde adore bientôt en rupture de stocks dans les supermarchés ?