CAF : 139,83 euros en plus par mois voici comment les toucher avec les nouveaux seuils des allocations familiales de 2023 !

Les plafonds de ressources que la CAF prend en compte pour percevoir les allocations familiales (CAF), ont fait l'objet d'une revalorisation de 1,6%.

© CAF : 139,83 euros en plus par mois voici comment les toucher avec les nouveaux seuils des allocations familiales de 2023 !

Afficher Masquer le sommaire

En cette période qui avance au rythme de l’inflation galopante, afin de soutenir le pouvoir d’achat des Français, le Gouvernement a annoncé une hausse de 4% du montant des prestations familiales (allocations familiales (CAF), revenu de solidarité active, allocation aux adultes handicapés, …). Cette mesure fait partie de la loi du pouvoir d’achat, que le parlement a adoptée le 3 août 2022.

Mais, en plus de cette revalorisation exceptionnelle de 4%, le montant des allocations familiales va de nouveau faire l’objet d’une augmentation de 1,7%, en avril 2023, comme chaque année. Aussi les plafonds de ressources que la CAF prend en compte pour l’attribution des allocations familiales ont fait l’objet d’une revalorisation de de 1,6 % par rapport à ceux de l’an dernier. Quant au montant, il varie en fonction des revenus, du nombre d’enfants et de l’âge de ceux-ci. Explications.

CAF et MSA : revalorisation des plafonds de ressources

Au regard de l’augmentation des prix à la consommation, les plafonds de ressources que la CAF prend en compte pour percevoir les allocations familiales (CAF) en 2023, ont fait l’objet d’une revalorisation de 1,6% en comparaison à ceux de 2022.

Cette hausse de 1,6% est largement inférieure au taux d’inflation de 5,2% de 2022. En effet, elle se base sur les revenus de l’année N-2 des bénéficiaires, donc 2021. Et en 2021, le taux d’inflation n’était que de 1,6%.

« C’est le revenu net catégoriel de 2021 qui sera pris en compte pour 2023. C’est-à-dire l’ensemble des revenus (salaires, revenus fonciers et mobiliers, bénéfices agricoles, etc.) diminués des charges (pensions alimentaires, frais d’accueil des personnes âgées, etc). Et abattements fiscaux (personne âgée de plus de 65 ans, personne invalide, etc.) », explique le site service-public.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : ces bénéficiaires ne toucheront pas la prime de Noël en décembre !

Allocations familiales  : les conditions

Pour mémoire, l’État soutient les foyers français ayant au moins 2 enfants à charge de moins de 20 ans, par le biais d’une prestation financière appelée allocations familiales ou encore allocations familiales modulées.

Ce sont la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) qui délivrent cette aide mensuellement. Ainsi, elle sert à la prise en charge d’une partie des frais d’entretien et d’éducation des enfants. Les familles ayant adopté ou recueilli des enfants peuvent également y prétendre.

Cependant, le montant des allocations familiales dépendra

  • du nombre d’enfants à charge
  • de l’âge des enfants à charge
  • des revenus du foyer sur l’année N-2 (revenus 2021 pour les prestations 2023)

Pour autant, il n’y a pas de montant maximal pour recevoir les allocations familiales (CAF)

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Arnaque : une terrible campagne d'escroquerie sévit en France, découvrez-les !

CAF : Les plafonds de ressources 2023

Sur le tableau ci-dessous, vous constaterez qu’un ménage avec deux enfants ayant des ressources inférieures à 71 194 euros percevra 139,83 euros par mois d’allocations familiales, contre 34,96 euros pour un foyer ayant des revenus supérieurs à 94 893 euros.

Les plafonds de ressources applicables en 2023 pour les allocations familiales
Les plafonds de ressources 2023 pour les allocations familiales CAF (Source service-public.fr)

De plus, tous les mois, la CAF applique une majoration pour les enfants de 14 ans et plus. Elle varie donc entre 69,92 euros et 17,49 euros en fonction des ressources du foyer.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / CAF : 139,83 euros en plus par mois voici comment les toucher avec les nouveaux seuils des allocations familiales de 2023 !