Retraite : congé parental, TUC… êtes-vous concernés par les nouveaux trimestres de majoration ?

Dans la réforme des retraites présentée le 10 janvier, certaines situations donnent droit à des trimestres de majoration. Lesquelles ?

© Retraite : congé parental, TUC... êtes-vous concernés par les nouveaux trimestres de majoration ?

Afficher Masquer le sommaire

Ce mardi 10 janvier, Elisabeth Borne, la Première ministre, a enfin présenté le projet de réforme des retraites du gouvernement. Ce dernier va être présenté en conseil des ministres le 23 janvier puis à l’Assemblée nationale le 6 février dans le cadre d’un projet de la loi de financement de la sécurité sociale rectificatif (PLFSSR). Dans cette réforme des retraites, certains cas spécifiques autoriseront à la validation de trimestres. Buzzly vous explique tout.

Les trimestres de majoration dans la réforme des retraites

Ce mardi 10 janvier, la Première ministre Élisabeth Borne a présenté les contours de la réforme des retraites. « À compter du 1er septembre, l’âge légal de départ à la retraite sera relevé progressivement de 3 mois par an pour atteindre 64 ans en 2030. Nous serons donc à 63 ans et 3 mois à la fin du quinquennat« , a-t-elle annoncé
Cet âge légal de départ à la retraite, est l’âge à partir duquel un travailleur peut théoriquement partir à la retraite, à condition d’avoir cotisé suffisamment longtemps.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Sheila en deuil : ses mots déchirants sur la mort de son fils, elle est effondrée

Une retraite à taux plein à partir de 64 ans à condition d’avoir cotisé 43 ans. C’est donc ce que prévoit cette réforme des retraites. Ce report de l’âge légal de départ fait partie des mesures phares du gouvernement. Il accélère l’allongement de la durée de cotisation (loi Touraine de 2014), pour atteindre 172 trimestres de cotisation obligatoires pour bénéficier d’une retraite à taux plein d’ici 2027.

Toutefois, une bonne nouvelle pour certains Français ! Certaines spécificités de cette réforme des retraites permettront de bénéficier de « trimestres de majoration », principalement liés à l’éducation des enfants et à l’accompagnement de proches.

Les proches aidants entrent en ligne de compte

« Parmi les aidants familiaux, nombreux sont ceux qui sont dans l’obligation de réduire ou d’interrompre leur activité professionnelle, avec des conséquences négatives sur leurs droits à la retraite », déclare le gouvernement.

En effet, dans le cadre de cette réforme, le gouvernement prévoit un meilleur accompagnement des aidants familiaux. Il y aura alors, pour eux, un élargissement de la validation des trimestres en créant une assurance vieillesse des aidants.

Un dispositif qui devrait profiter à 40. 000 nouvelles personnes, et notamment celles s’occupant « de personnes extérieures au cercle familial et ceux ne résidant plus au domicile de la personne aidée ». C’est ce qu’a déclaré l’exécutif.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Retraite : voici les Français concernés par l'augmentation de 2023 !

Le congé parental dans la réforme des retraites

La naissance d’enfants donne droit à des trimestres supplémentaires d’assurance retraite pour différents motifs. Soit en contrepartie de l’incidence que peut avoir la maternité sur la vie professionnelle. Soit pour l’accueil d’un enfant que vous avez adopté. Et aussi pour le temps des démarches préalables à cet adoption, explique le site service-public.

Des trimestres (de retraite) sont accordés aussi en contrepartie de l’éducation de l’enfant. On évoque alors la  « majoration maternité », « majoration d’adoption » « majoration d’éducation ».

Avec la réforme des retraites, les parents qui auront bénéficié d’un congé parental pour élever leurs enfants auront le droit d’ajouter jusqu’à un maximum de quatre trimestres dans leur calcul. Selon le gouvernement, « cela concerne les femmes dans 90% des situations ».

Les travaux d’utilité collective (TUC)

À l’instar des jobs étudiants ou des stages, les travaux d’utilité collective (T. U. C) seront désormais dans le calcul des trimestres de retraite.

 

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Retraite : congé parental, TUC… êtes-vous concernés par les nouveaux trimestres de majoration ?