Catastrophe sur la route : cette terrible nouvelle pour le permis de conduire, les règles vont changer !

2023 marque des changements pour l'épreuve pratique du permis de conduire. C’est le cas notamment du retour des questions orales durant l’examen, absentes depuis la crise du Covid.

© Catastrophe sur la route : cette terrible nouvelle pour le permis de conduire, les règles vont changer !

Afficher Masquer le sommaire

Comme dans de domaines, le passage à une nouvelle année marque souvent des changements. Et le permis de conduire ne déroge pas à cette règle. Durant la crise du Covid trois questions de vérification posées dans le cadre de l’examen du permis de conduire avaient été annulées. À compter du 2 janvier, elles retrouveront leur place lors de l’examen pratique.

Questions orales des inspecteurs le jour de l’épreuve pratique du permis de conduire

L’examen pratique du permis de conduire est une épreuve pour le moins stressante pour la majorité des candidats. Cette épreuve dure environ 30 minutes et comprend la maîtrise du véhicule et le respect du code de la route, mais pas que !

Avant la crise du Covid 19, l’examinateur posait aussi 3 questions de vérifications, en général à la fin de l’épreuve. Cette épreuve orale de l’inspecteur du permis de conduire avait pour but initial, de vérifier le niveau de connaissances du candidat à propos des points de vérifications internes et externes du véhicule. Alors qu’elles avaient été arrêtées durant la crise sanitaire, ces questions orales ont signé leur grand retour depuis le 2 janvier dernier.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Coupures d'électricité : votre foyer fera-t-il partie des 40 % épargnés ? On vous dit tout !
Les trois questions

Pendant l’épreuve pratique, le candidat devra donc répondre à 3 questions lors de l’interrogation orale de l’inspecteur du permis de conduire. Ainsi après avoir effectué l’ensemble des manœuvres de rigueur lors de l’épreuve pratique (se garer, circuler sur une voie rapide ou sur l’autoroute, etc.), il devra stopper son véhicule sur le bas-côté afin de répondre à une liste de 3 questions :

  • Une question sur les vérifications intérieures ou extérieures au véhicule. L’inspecteur du permis de conduire doit choisir entre les deux types de vérifications techniques. Et non plus poser des questions sur l’ensemble
  • Une question sur la sécurité routière
  • Une question sur les gestes de premiers secours

Quelles sont les questions orales que l’inspecteur pose le jour de l’épreuve pratique ?

La liste de questions du permis de conduire relève purement du hasard. Ainsi, les modalités de sélection des questions par l’inspecteur sont précises. Elles consistent à prendre les 2 derniers chiffres du compteur kilométrique du véhicule, et de sélectionner le numéro de la question en piochant dans la centaine de questions susceptibles d’être posées le jour de l’épreuve du permis de conduire.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Voici les cinq meilleures astuces pour bien conserver son permis de conduire !

Si, par exemple, le compteur kilométrique du véhicule affiche 15 326 km le jour de l’épreuve. L’inspecteur choisira alors sa série de 3 questions dans la question n°26 du permis de conduire.

1. Vérifications extérieures : « Contrôlez l’état, la propreté et le fonctionnement des feux de croisement ». La bonne réponse est : « le candidat du permis de conduire doit signaler toute anomalie lors de son contrôle ».
2. Sécurité routière : « Quelles sont les conséquences d’un mauvais réglage de ces feux ? ». La bonne réponse est : « un éblouissement pour les autres usagers et un mauvais éclairage à l’avant pour le conducteur ».
3. Premiers secours : « Dans quelle situation peut-on déplacer une victime ? ». La bonne réponse est : « En cas de danger immédiat et non contrôlable ».

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Catastrophe sur la route : cette terrible nouvelle pour le permis de conduire, les règles vont changer !