Il refuse de débrancher sa femme malgré l’avis du docteur : 2 mois plus tard, le pire arrive !

Un homme a refusé de débrancher sa femme et ce, malgré l'avis du docteur. Deux mois plus tard, le pire est arrivé. C'est le choc !

© Il refuse de débrancher sa femme malgré l'avis du docteur : 2 mois plus tard, le pire arrive !

Afficher Masquer le sommaire

La Covid-19 a chamboulé la vie de nombreuses personnes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a fait beaucoup de victimes. Un docteur a d’ailleurs assisté à une très histoire totalement inattendue avec une patiente.

L’avis radical du docteur

De nombreux pays dans le monde entier ont dû faire face à de terribles pertes humaines à cause de la Covid-19. La crise sanitaire a clairement bousculé l’équilibre. De nombreux drames ont vu le jour à cause de la maladie.

Très vite, il y a eu de grosses ruptures de stock d’oxygène. Et pour cause, de nombreux patients ont dû être sous respirateur artificiel. Plusieurs histoires qui auraient pu mal se terminer ont eu lieu durant cette période.

C’est notamment le cas pour Zach et Autumn Carver. Originaires d’Indiana, les deux ont affronté une terrible période. Alors que le docteur avait conseillé à l’homme de le débrancher, ce dernier a toujours refusé.

C’est au lycée que Zach et Autumn Carver ont pu se rencontrer. Très vite, ils ont eu deux enfants ensemble. La petite famille s’apprêtait à accueillir un autre bébé. Mais la grossesse a eu lieu durant la Covid-19.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Mimie Mathy en larmes sur la scène des Enfoirés 2023, la vidéo bouleverse la Toile

Comme de nombreuses personnes, le couple a attrapé le virus. Alors qu’Autumn arrivait à son 7ème mois de grossesse, Zach a eu une grosse fièvre. Mais il a fini par s’en remettre assez vite. Ce qui n’est pas le cas pour sa femme.

Cette dernière a dû se rendre en soins intensifs. Un docteur a dû prendre soin d’elle et lui a fait une césarienne d’urgence. Si le bébé a vu le jour avec deux mois d’avance, il est en très bonne santé.

Une histoire inattendue

Les sages-femmes ont pu sauver l’enfant. Son papa a d’ailleurs confié sur Facebook : « Il s’appelle Huxley Elias Carver, et a déjà plein de cheveux ». Le docteur, en revanche, a dû passer Autumn sous respirateur.

Et pour cause, le virus a attaqué ses poumons. Le docteur a alors conseillé de faire une double transplantation car son pronostic vital était engagé. Et elle avait peu de chance de survivre. Mais Zach a refusé.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Chèque énergie exceptionnel : voici comment obtenir cette aide !

Sa foi lui a fait penser que sa femme pourrait s’en sortir de façon naturelle. Le docteur, quant à lui, a finalement proposé à Zach de débrancher Autumn au bout de deux mois, car il n’y avait plus d’espoir.

« J’ai dit au docteur que je ne partirais pas d’ici sans Autumn. J’ai prié pendant tout ce temps. Je m’asseyais avec elle et je priais. Je marchais dans les couloirs ou m’asseyais dans la salle d’attente ».

Avant d’ajouter : « Je ne peux pas l’expliquer, je savais juste qu’elle survivrait ». Zach a alors consulté un autre docteur qui lui a proposé une thérapie sans opération.

Après trois mois, la maman qui s’est battue a finalement pu rentrer chez elle. Elle se porte beaucoup mieux et Zach est très heureux de ne pas avoir écouté le docteur. « Je suis plus proche de ma famille ».

« Je dis des prières avec mes enfants tous les soirs, ce que je ne faisais pas auparavant ».

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Il refuse de débrancher sa femme malgré l’avis du docteur : 2 mois plus tard, le pire arrive !