Maigrir après 50 ans : 4 astuces magiques pour perdre du poids après les fêtes

Voici les gestes incontournables pour maigrir après l'âge de 50 ans, surtout après les fêtes !

© Maigrir après 50 ans 4 astuces magiques pour perdre du poids après les fêtes

Afficher Masquer le sommaire

Ne le nions pas, maigrir après l’âge de 50 ans n’est pas aussi facile que cela aurait pu l’être à 20 ou 30 ans. Un mode de vie sain, qui comprend une bonne alimentation et une activité physique réduite et constante, est essentiel. Mais les facteurs qui entrent en jeu à cette étape de la vie d’une femme sont différents. Au fil des ans, le corps change et commence à accumuler plus de graisse dans des zones spécifiques. Après avoir passé le cap de la cinquantaine, les femmes ont en effet de plus en plus de difficultés à maigrir. Que faire ? Comment perdre du poids après 50 ans ? Quels sont les bons gestes.

Maigrir après 50 ans : conseils

Commencer un régime pour maigrir n’est jamais simple à aucune étape de la vie. Mais, après 50 ans, à cause de la ménopause, certains facteurs peuvent entrer en jeu et causer des difficultés. Pour pouvoir maigrir, nous vous suggérons quelques attitudes à adopter et aussi ce qu’il vaut mieux éviter.

Après l’âge de 50 ans, les femmes entrent dans la phase de ménopause. Ainsi, pour de nombreuses femmes, être en mesure de maigrir pendant cette période peut s’avérer être vraiment difficile, mais pas impossible. Un parcours de perte de poids à cet âge demande beaucoup de persévérance et de temps.

Ce qu’il faut éviter

Lorsque vous décidez de suivre un régime alimentaire pour maigrir après l’âge de 50 ans, il est inévitable que vous rencontriez une série d’erreurs qui peuvent compromettre succès et résultats. Par exemple, beaucoup de gens pensent qu’éliminer les glucides aide à perdre du poids, mais ce n’est pas le cas. Selon les experts, réduire la consommation ou éliminer complètement les glucides est contre-productif, car cela génère une condition de résistance à l’insuline. Le risque de ne pas savoir les gérer, donne souvent vie au fameux effet yo-yo, que toutes les femmes détestent. Par exemple, avoir un repas à base seulement de pâtes ou de pizza, donc de glucides, est déconseillé. Cela provoque d’abord le sommeil post-prandial classique, ainsi que l’augmentation de la sensation de faim, car vous n’êtes pas assez rassasié.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Le temps de trajet en voiture pourrait bientôt être considéré comme du temps de travail ?

Évitez les boissons sucrées et les aliments transformés. Le premier geste à adopter pour maigrir consiste notamment à éliminer ces denrées de notre menu. Prenez garde aussi aux boissons que vous croyez saines telles que les smoothies vendus en supermarché. En effet, ils peuvent parfois être plus riches en sucre qu’on ne le pense.

Pour maigrir, buvez beaucoup d’eau et d’infusions pour hydrater votre organisme. En cas de fringales, pensez à un fruit frais ou à un fruit sec comme la noix qui n’affecte pas le poids, selon quelques études scientifiques.

Graisses et protéines

Selon la littérature scientifique actuelle, il semble raisonnable qu’en période de ménopause, il soit préférable de s’en tenir à la limite inférieure d’apport en glucides, en se concentrant davantage sur les « bonnes » graisses et sur un apport en protéines plus élevé (quoique légèrement). Pour mieux maigrir, graisses et les protéines doivent être de préférence d’origine végétale. Elles fournissent simultanément des fibres, des vitamines, des minéraux et des phytonutriments, avec des avantages sur la tension artérielle, le cholestérol, la glycémie et le contrôle du poids corporel.

De plus, après 40 ans, pour maigrir, l’exercice physique joue un rôle clé. En effet, il permet de compenser les changements hormonaux et d’améliorer l’humeur. Il est utile dans la prévention de nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, et l’hypertension. La marche rapide, la course, le vélo et la natation améliorent la circulation, aident à prévenir les maladies cardiovasculaires et réduisent l’inflammation. Renforcer les muscles aide à utiliser les nutriments au lieu de les accumuler dans les réserves corporelles.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Aides au logement : voici tout ce qui change dès janvier 2023

De l’eau de gingembre pour maigrir

On parle souvent de la décoction à base d’eau et de jus de citron gingembre. Il semblerait que ce soit une panacée pour maigrir et renforcer le système immunitaire pour se préparer à l’hiver.

De multiples propriétés pour une boisson simple et pas chère à préparer. En fait, la recette la plus populaire est facile à préparer fraîche tous les jours et à la maison. Il suffit de porter à ébullition de l’eau ( 1,5 litre d’eau du robinet ). Et de la racine de gingembre fraîche tranchée (50 g). Faites bouillir le tout pendant 15 minutes à feu doux. Puis de filtrer la décoction pour obtenir une eau aromatisée au gingembre (1 litre au moins). Buvez-la ensuite tout au long de la journée.

Si vous ajoutez le jus de deux citrons à la boisson refroidie, en plus de maigrir, vous pourrez « survivre à l’hiver » en bonne santé. L’eau et le gingembre notamment favoriseraient la perte de poids en tant que « brûleur de graisse ». Ils contrôleraient le taux de glycémie et de cholestérol dans le sang. Ainsi que favoriseraient les fonctions de digestion et de purification. Du reste, en plus de maigrir, vous aurez dans cette boisson des propriétés antiinflammatoires et antioxydantes. Si l’on parle d’eau, de gingembre et de citron, on fait également référence à la prévention des principaux problèmes hivernaux, du rhume à la grippe. Le citron est en effet riche en vitamine C en plus d’aider à maigrir.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Maigrir après 50 ans : 4 astuces magiques pour perdre du poids après les fêtes