Ce couple de retraités mis à la porte par des squatteurs après une location saisonnière, c’est terrible !

Ce couple de retraités pensait louer leur appartement pendant une semaine. Mais les occupants ne veulent plus partir.

© Ce couple de retraités mis à la porte par des squatteurs après une location saisonnière, c'est terrible !

Afficher Masquer le sommaire

Les médias Français propagent souvent la parole de propriétaires désabusés. En effet, nombreux sont les cas de logements occupés par des squatteurs. Mais la loi est souvent étrangement de leur côté et les procédures d’expulsion sont longues et coûteuses. Ce couple de retraités en sait quelque chose puisque les squatteurs ont même changé les serrures pour les empêcher d’accéder au logement.

Ce couple de retraités n’en revient pas

Un couple de retraités a l’habitude, pour arrondir les fins de mois, de louer l’appartement qu’ils possèdent à Sanary-sur-Mer. Ce sont souvent des vacanciers qui souhaitent profiter de la plage pendant les beaux jours de l’été. Mais le 29 novembre dernier, tout bascule pour eux. Alors qu’il ne reste que deux jours de location, les locataires envoient un message aux deux retraités. Ils refusent finalement de quitter le logement.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Alerte Conso : ce fromage est contaminé, tous les supermarchés concernés

Dominique, désabusée, s’est confiée à BFM Var. « Des personnes qui occupent (l’appartement) illicitement, n’ont plus voulu partir après une semaine de location et par-dessus tout, ils ont changé les serrures pour qu’on ne puisse pas y accéder ».

Les autorités ne se sont pas déplacés

Les retraités refusent de se laisser faire et préviennent tout de suite les forces de l’ordre… qui ne se déplacent pas. Pourquoi ? L’avocat du couple, Maître Jean-Baptiste Politano, nous explique. « Il faut passer obligatoirement par le droit civil classique pour obtenir un titre d’expulsion« .

Cela peut sembler fou, mais la loi est du côté des squatteurs et non des propriétaires. « Ils sont entrés dans le logement légalement. Peu importe la durée du bail, ils sont entrés avec un bail valide. », nous rappelle l’avocat du couple.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Retraites : voici la revalorisation prévue au 1er janvier 2023 !

Les retraités vont devoir attendre plusieurs mois

Le couple de retraités n’a pas le choix que de passer par la justice et attendre pendant de longs mois. Une première audience a été fixée le 10 janvier prochain. C’est une bonne nouvelle, mais les squatteurs pourront rester encore plusieurs mois dans le logement. 

Pourquoi ? A cause de la trêve hivernale. Il est impossible de les déloger avant le 1er avril 2023. Le couple de retraités ne peut que regretter d’avoir loué leur logement à ces personnes. Si elles s’y étaient installées sans bail, cela aurait été différent.

En effet, selon l’article 444-1 du Code pénal français, « le fait de s’introduire dans un bâtiment, un local, un véhicule ou un navire par ruse ou violence ou de s’y maintenir frauduleusement est puni de deux ans d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende« .

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Ce couple de retraités mis à la porte par des squatteurs après une location saisonnière, c’est terrible !