Retraites : augmentation de 0,8 % mais à quelles conditions ?

Au 1er janvier, les retraites vont à nouveau augmenter pour suivre l'inflation. On vous explique qui est concerné.

© Retraites augmentation de 0,8 % mais à quelles conditions

Afficher Masquer le sommaire

Le système de revalorisation des retraites en France est basé sur un certain nombre de règles et de critères qui sont déterminés par la loi. Ils visent à maintenir le pouvoir d’achat des seniors. Au 1er janvier 2023, les pensions seront revalorisées de 0,8%. C’est la troisième fois en un an qu’elles augmentent. Et cela n’est pas anodin puisque l’inflation frappe le pays depuis le début de l’année 2022.

La revalorisation des retraites

Le système de revalorisation des retraites en France est basé sur le principe de l’indexation des retraites sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation (IPC). Cet indice mesure l’évolution des prix des biens et services achetés par les ménages français.

Cette revalorisation se fait chaque année. Elle est appliquée de manière automatique pour toutes les personnes qui ne travaillent plus, quel que soit le régime concerné (régime général de la Sécurité sociale, régimes spéciaux, régimes complémentaires).

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : 442 euros de prime de Noël, voici les Français concernés !

Il existe toutefois des exceptions à cette règle de revalorisation automatique. Par exemple, les retraites complémentaires du régime de la Sécurité sociale (Agirc et Arrco) peuvent être revalorisées en fonction de l’État de leurs finances. De même, certaines retraites spéciales peuvent être revalorisées de manière différente, selon les dispositions prévues par leur régime de retraite.

Une hausse de 0,8% des retraites

En cas de hausse de l’indice des prix à la consommation, les pensions sont revalorisées en proportion de cette hausse. Si l’indice des prix baisse, elles ne sont pas diminuées, mais elles ne sont pas non plus revalorisées.

Le système de revalorisation des retraites en France a pour objectif de maintenir le pouvoir d’achat des seniors, c’est-à-dire leur capacité à acheter des biens et services avec leur retraite. Il s’agit donc d’un mécanisme important pour garantir la justice sociale et la solidarité entre les générations. Au 1er janvier 2023, cette hausse sera de 0,8%. 

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Les 5 choses à faire obligatoirement pour demander votre pension de retraite !

Qui est concerné ?

Pour bénéficier de cette hausse, vous devez être affilié à l’une des caisses suivantes : NAV, CNRACL, CNAVPL, SRE, retraite de droit propre, pension de réversion, ASPA ou ASI. Pour rappel, l’année dernière, les pensions ont augmenté de 1% au mois de janvier.

Une nouvelle hausse exceptionnelle de 4% a été votée au mois de juillet. Face à l’augmentation des prix du fait de l’inflation, le gouvernement n’a pas eu le choix que d’augmenter les pensions. Mais aussi les aides pour les plus précaires. Cette hausse relative de 0,8% indique que l’inflation est moins importante. En espérant un retour à la normale dans les mois qui arrivent.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Retraites : augmentation de 0,8 % mais à quelles conditions ?