Perte de poids : voici les 4 meilleures façons pour perdre des kilos après 40 ans !

Comment la perte de poids peut-elle être facilitée après 40 et 50 ans ? Suivez ces quelques conseils stratégiques !

© Perte de poids voici les 4 meilleures façons pour perdre des kilos après 40 ans !

Afficher Masquer le sommaire

Personne ne dit que perdre du poids est facile. Et cela devient de plus en plus difficile au fur et à mesure que vous ajoutez plus de bougies à votre gâteau d’anniversaire. À 20, 25 et même 30 ans, décider d’une perte de poids avec envie et volonté est plutôt facile. Une ou deux semaines de régime, et les kilos superflus fondent comme neige au soleil ! Mais hélas, avec l’âge, la perte de poids relève parfois de l’exploit. Alors, pourquoi est-ce si injuste ? Pourquoi est-ce si difficile de maigrir après l’âge de 40 ans ?

Pourquoi la perte de poids devient difficile après 40 ans ?

Après l’âge de 40 ans, même si vous êtes encore actif, le processus de vieillissement a déjà commencé dans votre corps. En effet, le métabolisme ralentit. Aussi, la quantité de masse musculaire et certaines hormones importantes pour maintenir une bonne silhouette réduisent.

De nombreuses recherches ont montré que les adultes prennent en moyenne un ou deux kilos par an au cours de leur vie adulte. Et, au fur et à mesure que les années passent, les kilos s’additionnent. Cela peut entrainer une prise de poids de 20, 30, voire 40 kilos supplémentaires entre début de la vingtaine et le début de la cinquantaine.

Une barre cruciale !

Pour plus ou moins toutes les femmes, la barre des 40 ans est cruciale et elles ont du mal avec la perte de poids. En effet, passé un certain âge, le corps subit des changements physiques, hormonaux et métaboliques et avec lui les besoins nutritionnels changent aussi. Concrètement, à 40 ans, les femmes entrent dans la phase de périménopause qui détermine une baisse des taux d’œstrogène, des hormones féminines, et de testostérone, une hormone mâle également présente chez la femme. La perte de poids devient alors difficile, car cela implique la réduction de la masse maigre (muscles et os) et, par conséquent, l’augmentation en gras.

La diminution de la masse musculaire, à son tour, provoque un ralentissement du métabolisme (de 5% tous les 10 ans à partir de 40 ans). Ceci entraîne une diminution de la quantité de calories « brûlées », facilitant ainsi la prise de poids ou rendant plus difficile la perte de poids. Et ce, même en suivant un régime hypocalorique.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Perte de poids : garder la ligne pendant tout l'hiver grâce à ce fruit de saison !

De plus, les changements hormonaux ont tendance à provoquer une accumulation de graisse sur le ventre et les hanches.
Avec l’âge, certains mènent aussi une vie plus sédentaire, avec tout ce que cela implique. Pour toutes ces raisons, même si ce que l’on mange compte évidemment beaucoup, souvent, il ne suffit pas de réduire les calories pour obtenir une perte de poids après 40 ans !

Conseils utiles pour perdre du poids après 40 ans

Si vous vous sentez enflé et lourd, mais que vous ne pouvez tout simplement pas obtenir une perte de poids, alors vous vous demandez peut-être comment perdre du poids rapidement après 40 ans.

Il existe quelques stratégies de base pour relancer votre métabolisme, perdre du poids et surtout maintenir cette perte de poids :

  • Plus de protéines maigres

Optez pour plus de protéines maigres ! À chaque repas, il est important de consommer un aliment protéiné. En effet, les protéines maigres nourrissent, tonifient et augmentent la masse musculaire. Elles interagissent avec nos protéines sirtuines qui sont particulièrement importantes pour la perte de poids.

Les sirtuines sont une famille de gènes qui sont activés lorsqu’on consomme moins de calories. Ces gènes fabriquent des protéines de la famille des désacétylases. Les protéines maigres ont, en effet, elles ont la capacité de réguler un grand nombre de processus liés au métabolisme, en le stimulant. Et elles aident donc à la perte de poids !

  • Réduire les glucides à index glycémique haut

Commencez d’abord par prendre conscience de vos choix alimentaires et du nombre de calories que vous consommez dans une journée. Une bonne association d’aliments est toujours une stratégie gagnante pour la perte de poids. De plus, c’est également utile pour la prévention du diabète et la formation de graisse abdominale . Un exemple ? Associez toujours protéines et légumes à des glucides, mais aussi des aliments sources de bonnes graisses.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Perte de poids : voici les 10 aliments à consommer pour éliminer les excès des fêtes de fin d'année !

Ainsi, réduisez les glucides à index glycémique élevé. Ils qui provoquent des dépôts de graisse plus importants que ceux à index glycémique bas et moyen. Les glucides dans le corps se transforment en glucose. Ainsi, lorsque le taux de sucre dans le sang augmente trop, l’organisme réagit en produisant de l’insuline. Celle-ci, afin de réduire le glucose, pousse les cellules à le stocker sous forme de graisse.
Puis lorsque l’insuline a fait baisser le glucose dans la circulation, le cerveau ressent la diminution et l’envie de glucides et de sucreries surgit !

Les aliments à index glycémique plus haut sont avant tout des glucides simples comme les sucres, mais les farines raffinées donnent aussi un résultat similaire. Ainsi, il vaut mieux consommer des farines complètes et des céréales qui s’assimilent plus lentement sans créer de pics glycémiques.

Une bonne règle de base pour réduire les pics glycémiques est de toujours consommer un peu de glucides et de protéines ensemble à chaque repas ou collation. Si vous êtes déterminé à la perte de poids, évitez les repas contenant uniquement des glucides.

  • L’importance de l’activité physique

Faites de l’activité physique !  Même une marche rapide de 30 minutes par jour suffit pour vous aider à la perte de poids ! L’activité physique améliore l’humeur et réduit le stress. Aussi, elle aide à réactiver le métabolisme et à brûler plus d’énergie, en l’empêchant de se transformer en graisse. L’activité physique doit être très régulière. Si vous décidez d’une perte de poids et en gardant la forme, il convient de rappeler que c’est un travail constant sur vous-même, votre mode de vie, votre régime alimentaire et vos habitudes alimentaires.`

  • La bonne règle des 6 repas par jour

Après 40 ans, c’est encore plus valable ! En effet, avec de nombreux petits repas sains, le métabolisme se maintient actif et le corps brûle davantage de calories :

  • petit-déjeuner,
  • déjeuner
  • une collation en milieu de matinée
  • une vers 16 h et une autre à 18 h
  • dîner

Évitez absolument de déjeuner qu’avec des fruits pour arriver très affamé au dîner. Vous éviterez ainsi les crises de boulimie du soir si dangereuses pour votre silhouette et votre santé… et mettrez en danger votre volonté de perte de poids !

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Perte de poids : voici les 4 meilleures façons pour perdre des kilos après 40 ans !