Linky, bouclier tarifaire, passoires thermiques… voici ce qui change pour votre logement en 2023 !

Qui dit nouvelle année dit nouveaux changements. Entre Linky et la hausse des prix des énergies, on vous dit tout.

© Linky, bouclier tarifaire, passoires thermiques... voici ce qui change pour votre logement en 2023 !

Afficher Masquer le sommaire

Les Français savent que certaines dates sont importantes à connaître. Le 1er janvier est l’une d’elle. C’est le début de la nouvelle année, évidemment. Mais c’est aussi à partir de là que certains changements annoncés voient le jour. On vous parle aujourd’hui des évolutions qui nous attendent concernant le compteur Linky, la hausse des prix de l’énergie et les passoires thermiques.

Compteur Linky : 50 euros supplémentaires sur la facture ?

3.8 millions de personnes refusent encore d’avoir un compteur Linky. Mais à partir du 1er janvier, ces Français devront payer près de 50 euros par mois supplémentaires. Tous les deux mois, un surcoût de 8.20 euros sera en effet prélevé sur leur compte. 

Pourquoi un tel coût ? Tout simplement pour couvrir les frais d’envoi d’un technicien chez eux afin que ce dernier effectue les relevés. En effet, avec un compteur Linky, l’index de consommation est envoyé à distance. Inutile donc de faire venir un technicien sur place. Pour ne pas payer ce surcoût, il faut envoyer son index de consommation au moins une fois par mois.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Chèque énergie : vous pouvez perdre 200€ d'aide exceptionnelle à cause de cet oubli !

Outre le compteur Linky, les prix de l’énergie augmentent

Le compteur Linky n’est pas le seul à connaître un changement. C’est le cas du bouclier tarifaire qui fait face à la hausse des prix de l’énergie. À l’origine, ce dernier devait se terminer le 31 décembre 2023. Mais le contexte actuel empêche le gouvernement de le supprimer. Ainsi, en septembre dernier, Elisabeth Born annonçait que ce dernier serait prolongé. Et cela concerne « tous les ménages, les logements sociaux, les copropriétés, les petites entreprises et les plus petites communes ».

En revanche, la hausse du prix du gaz et de l’électricité est inévitable en 2023. On parle de 25 euros supplémentaires par mois par foyer pour le gaz et 20 euros pour l’électricité.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rappel massif : ce fromage vendu dans la France entière est contaminé, ne le consommez pas !

Passoires thermiques : les critères changent

Le gouvernement poursuit sa lutte contre les passoires thermiques. Ce sont ces logements qui sont mal isolés et mal chauffés. Au 1er janvier 2023, le seuil maximal de consommation d’énergie finale d’un logement a été fixé à 450 kWh/m2.

Ainsi, tous les logements (ils sont des dizaines de milliers) qui dépassent ce seuil vont devoir subir des rénovations afin de respecter les normes établies. Si les logements ne sont pas mis aux normes, alors ils ne pourront pas être loués. Le but est de faire en sorte que les propriétaires peu scrupuleux ne puissent pas louer des logements insalubres. 

« En 2025, tous les logements notés G seront concernés par cette interdiction de location. Les logements classés F le seront en 2028 et, enfin, les logements notés E en 2034 », complète le site service.public.fr.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Linky, bouclier tarifaire, passoires thermiques… voici ce qui change pour votre logement en 2023 !