« Je n’ai pas une vie facile » : Cette maman au chômage touchait 22 500 euros par an d’allocations !

En partageant la somme qu'elle perçoit en allocations, cette mère de famille a été vivement critiquée et harcelée par les internautes.

© "Je n'ai pas une vie facile" : Cette maman au chômage touchait 22 500 euros par an d'allocations !

Afficher Masquer le sommaire

Caroline McCraken ne pensait pas que sa vie changerait à ce point en acceptant de participer à une émission de télévision en Angleterre. Dans l’émission Costa Del Dole, les caméras suivent le quotidien d’hommes et femmes en difficulté. Honnête, Caroline a donné le chiffre exact des allocations qu’elle touche chaque année. Mais plutôt que de retenir sa grande précarité, les internautes ont préféré crier au scandale. Au point où la vie de Caroline a totalement basculé.

Caroline McCraken touche plus de 20 000 euros d’allocations

À la télévision, la mère de trois enfants reconnaît dépendre complètement des allocations qu’elle perçoit pour vivre et élever ses enfants. Si elle participe au programme télévisé, c’est pour raconter son histoire, partager son histoire et son quotidien. Sur le plateau de l’émission, elle déclare toucher chaque année 22.500 euros d’allocations sociales. Cela correspond à 1 875 euros par mois. 

Or, alors que les téléspectateurs auraient pu être touchés par l’histoire de cette maman, ils ont préféré la critiquer. Pour eux, c’est une honte qu’elle touche autant d’argent.  « Il me faut un mois de travail pour gagner ce qu’on lui donne ! » ; « Va chercher du travail et peut-être que les gens commenceront à être gentils avec toi. Mon mari et moi, on travaille tous les deux et on ne rentre pas plus de 1700 à nous deux ». Tels sont par exemple les commentaires laissés par des internautes.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : une famille touche 6 000€ d'allocations, les chroniqueurs de TPMP scandalisés !

La mère de famille perçoit-elle trop d’allocations ?

C’est en tout cas ce que pensent les internautes. Pourtant, ils ont bien vu dans l’émission que le quotidien de la maman est tout sauf simple et qu’elle doit même être hébergée avec sa famille chez des amis. Elle vit dans une grande précarité et dépend totalement de ses allocations.

Aujourd’hui, elle regrette d’avoir participé au programme, car sa vie a changé. Les critiques qu’elle reçoit sur les réseaux sociaux sont très violentes. « Ils ont dit des choses cruelles et méchantes sur moi. Ce programme m’a coûté mes amis et m’a exposée au ridicule et aux abus. Si j’avais su que c’est comme ça que l’on me verrait, avec la moitié des gens de Bridlington qui disent du mal de moi, je ne l’aurais vraiment pas fait ».

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Une maman filme sa nounou et comprend enfin pourquoi les 6 autres ont démissionné (vidéo)

La vie de la femme bascule

Cela a même des conséquences directes sur son quotidien puisque, du fait du buzz, ses allocations baissent et passent à 1100 euros par mois… juste après la polémique. En parallèle, elle doit toujours faire face aux critiques des personnes qui disent qu’elle manque de volonté, qu’elle n’a pas envie de travailler. 

C’est pourtant faux puisqu’elle a travaillé comme couturière pendant plus de dix ans et a été femme de ménage dans une école. Afin de joindre les deux bouts, elle a finalement nettoyé des caravanes. « Je trouve horrible ce que les gens disent de moi. Les gens qui ne me connaissent pas ne savent pas à quel prix j’ai obtenu ça ».

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / « Je n’ai pas une vie facile » : Cette maman au chômage touchait 22 500 euros par an d’allocations !