Compteur Linky : à part payer des amendes, quel est l’autre recours des réfractaires ?

On le sait maintenant, ceux qui refusent d'installer un compteur Linky vont devoir payer. Mais peuvent-ils échapper à ce surcoût ?

© Compteur Linky : à part payer des amendes, quel est l'autre recours des réfractaires ?

Afficher Masquer le sommaire

Enedis veut équiper 100% des clients avec un compteur Linky. Mais plus de trois millions de personnes refusent encore aujourd’hui d’être équipées. Pour les faire changer d’avis, un surcoût est mis en place dès l’année 2023. Ce sont presque 50 euros supplémentaires qui seront prélevés sur la facture. Mais les réfractaires peuvent-ils échapper à cette hausse ?

Pourquoi le compteur Linky a-t-il mauvaise réputation ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles certaines personnes refusent l’installation du compteur Linky. Tout d’abord, certaines personnes sont préoccupées par le fait qu’il permettra aux compagnies d’électricité de connaître en temps réel leur consommation d’électricité et de suivre leurs habitudes de consommation, ce qui pourrait compromettre leur vie privée.

D’autres ont des préoccupations qui concernent leur état de santé. Elles craignent les ondes électromagnétiques émises par le compteur Linky et sont inquiètes quant à leurs effets sur la santé.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Danse avec les stars : c'est la guerre dans le jury et tous les coups sont permis !

D’autres craignent tout simplement le changement. Elles peuvent être réticentes à accepter un changement dans leur foyer et peuvent être méfiantes à l’égard de la technologie nouvelle et complexe associée au compteur Linky.

Il est important de noter que ces préoccupations ne sont pas fondées sur des preuves scientifiques solides et qu’il a été testé et approuvé par les autorités compétentes en matière de sécurité et de conformité. Cependant, chacun a le droit de décider s’il souhaite ou non installer le compteur Linky dans sa maison.

Enedis fait payer les réfractaires

Mais Enedis compte bien convaincre les clients d’installer un compteur Linky. Comment ? En faisant payer ceux qui refusent.

En effet, à partir de l’année prochaine, les choses changent pour les personnes qui n’ont pas toujours de compteur Linky chez elles. Et qui refusent qu’il soit installé. Ces personnes devront payer 8.30 euros tous les deux mois. Mais ce n’est en revanche pas une fatalité. Si elles veulent éviter que leur facture s’alourdisse, il faut qu’elles envoient leur index de consommation une fois par an. 

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Compteur Linky : cette astuce infaillible pour éviter un surcoût en 2023 !

Compteur Linky : pourquoi un tel surcoût ?

Vous l’avez compris, cette hausse des prix est justifiée par le déplacement de techniciens qui viennent chez vous pour prendre le relevé sur un ancien compteur électrique.

Si vous ne voulez pas payer le surcoût, vous devez faire le travail de ce technicien en envoyant vous-même votre index de consommation une fois dans l’année à Enedis. Pour rappel, avec le compteur Linky, aucun technicien n’est envoyé chez vous. Tout se fait à distance et simplifie donc grandement le travail des agents d’Enedis.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Compteur Linky : à part payer des amendes, quel est l’autre recours des réfractaires ?