Cancer du col de l’utérus : voici les 4 signes d’alerte qu’il ne faut surtout pas ignorer !

Le cancer du col de l'utérus fait partie des maladies mortelles. Voici quatre signes qui peuvent vous aider à le détecter au préalable.

© Cancer du col de l'utérus voici les 4 signes d'alerte qu'il ne faut surtout pas ignorer !

Afficher Masquer le sommaire

Le plus souvent, les symptômes du cancer n’apparaissent que quand la maladie est dans un stade avancé. Mais pour éviter que cela ne soit trop tard, il est indispensable de connaître quelques signes qui peuvent sauver des vies. En effet, le cancer du col de l’utérus fait partie des variétés de cancer qui détruisent le plus grand nombre de femmes. Ce type de cancer arrivent après le cancer du sein.

Qu’est-ce que le cancer du col de l’utérus ?

Le cancer du col de l’utérus est une tumeur qui se forme sur la muqueuse du col utérin. D’ailleurs, il peut toucher toutes les femmes. Mais il est plus favorable quand la femme rencontre des problèmes de santé à ce niveau. En effet, les femmes qui font souvent des fausses couches ou celles qui avortent fréquemment sont les premières à être susceptibles au cancer du col de l’utérus.

D’une manière générale, une personne atteinte d’un cancer ne présente pas de symptômes au tout début de la maladie. Voilà pourquoi, il est tout de même important de faire attention aux différents signes que le corps émet.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Une retraitée de 79 ans poignarde et blesse un agresseur pour sauver la vie de son mari !

Le cancer du col de l’utérus peut être soigné si l’on arrive à le détecter dès son commencement. Donc mesdames, il faut avoir un bon réflexe pour bien écouter son corps. Il faut consulter un médecin dès qu’il y a quelque chose d’anormal.

Dès que vous trouvez qu’il y a quelque signe inhabituel, consultez immédiatement un médecin. D’ailleurs, les centres de soins disposent désormais de service spécialisé dans les suivis et le dépistage du cancer.

Quels sont les signes qui peuvent indiquer la présence d’une tumeur ?

Comme on vient de l’expliquer, le cancer du col de l’utérus est une tumeur qui se développe au niveau de la muqueuse utérine. Et cette tumeur peut entraîner des saignements anormaux. Attention, ces saignements sont bien distincts des règles menstruelles et de la ménopause.

Quand vous êtes en intimité avec votre conjoint et que vous ressentez des douleurs lorsque vous avez des rapports sexuels. En aucun cas, ces moments d’intimité ne doivent provoquer des douleurs.

Comme nous le savons, les pertes vaginales ne doivent pas être trop abondantes. Il arrive parfois que la quantité soit un peu plus importante que d’habitude, mais pas trop. Et il faut surtout s’en méfier quand celles-ci dégagent une odeur désagréable. Pour ce cas, il faut savoir que d’autres pathologies peuvent être la source de cette abondance de pertes vaginales.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Star Academy : le chateau dans un état pitoyable avec des cafards, des punaises et des fuites d'eau !

Une femme qui a des soucis d’incontinence de l’urine ou des problèmes à uriner, doivent consulter un médecin le plus tôt possible. Les troubles urinaires peuvent être des signes d’un cancer du col de l’utérus. Mais ils peuvent aussi être le début d’une autre pathologie.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter le cancer du col de l’utérus ?

Dans le cas d’un cancer, il est mieux de prévenir la maladie que de guérir. Ce type de cancer touche plus de 3 000 femmes par an. Il est à l’origine de près de 1 000 décès chaque année. Ce qui signifie que le cancer du col de l’utérus commence à prendre de l’envergure et que de plus en plus de femmes sont atteintes.

Voilà pourquoi, il est mieux d’être attentif aux signes qui peuvent engendrer le cancer du col de l’utérus. Ceci permet d’éviter d’arriver à un stade élevé de la maladie.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Cancer du col de l’utérus : voici les 4 signes d’alerte qu’il ne faut surtout pas ignorer !