Compteur Linky : ces clients devront payer le relevé dès le 1er janvier !

A partir de 2023, les foyers qui auront refusé l’installation du compteur Linky et qui n’auront pas communiqué leur relevé de consommation durant les douze derniers mois paieront un supplément.

© Compteur Linky ces clients devront payer le relevé dès le 1er janvier !

Afficher Masquer le sommaire

Cette annonce fera-t-elle pencher la balance des réfractaires du compteur Linky ? Le relevé du petit boitier vert deviendra payant à partir du 1er janvier 2023 pour les clients qui n’ont pas fait l’acquisition de l’appareil et qui n’auraient pas adressé à Enedis un auto-relevé durant les 12 derniers mois. C’est ce qu’a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité.

Pas de compteur Linky ? Vous serez facturés !

Si vous n’avez pas de compteur Linky et que vous n’avez pas envoyé d’auto-relevé durant les 12 derniers mois, vous allez devoir payer un supplément pour le relevé de compteur, prévient le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité Enedis, ce jeudi 15 décembre.

Ces clients « se verront appliquer des frais de relevé relatifs à la gestion spécifique de la relève des compteurs ancienne génération. Soit 8,48 euros tous les 2 mois », a indiqué Enedis. Cette facturation concerne les clients qui « ne sont pas équipés d’un compteur Linky et qui n’ont pas adressé d’auto-relevé durant les 12 derniers mois » et ce « malgré l’envoi de plusieurs communications écrites et appels », a-t-il ajouté.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : les retraités peuvent toucher la prime de Noël 2022 ?

Ces frais « sont bien entendu stoppés en cas d’installation d’un compteur Linky », a précisé Enedis. Pour mémoire, il s’agit d’un compteur communicant qui permet notamment la relève à distance des consommations pratiquement en temps réel. La présence du client n’est pas obligatoire.

36,4 millions de foyers

Lorsque des clients ne souhaitent pas s’équiper d’un compteur Linky, « il leur revient de nous fournir a minima une fois par an un auto-relevé. Conformément à une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) prise cette année » a expliqué Enedis. Et dans ce cas, ne verra appliquer aucun frais de relève.  « Les utilisateurs n’ayant pas Linky, y compris ceux se déclarant électrosensibles, pourront ainsi éviter une facturation durant cette période en transmettant leur index », a précisé la Commission.

Cette facturation devrait permettre à Enedis d’assumer un « surcoût moyen d’environ 26 millions d’euros par an sur la période 2022-2024 pour le traitement de la relève résiduelle pour environ 500 000 clients muets ». C’est-à-dire ceux ne communiquant pas leur relevé de consommation. Ce surcoût inclut notamment les frais « liés aux notifications adressées aux clients (Mails. SMS. Appels sortants. Prises de rendez-vous. Envoi de courrier) afin de les inviter à demander la pose d’un compteur évolué et/ou réaliser et transmettre un index de consommation autorelevé ». Il inclut aussi les coûts « relatifs à la tentative de réalisation d’interventions chez l’utilisateur ».

Le déploiement massif par Enedis des compteurs Linky a pris fin à la fin de l’année 2021. Ainsi, 90% des foyers français en ont fait l’acquisition. Depuis, Enedis poursuit l’installation pour tous les clients qui le souhaitent. Ainsi, en 2022, « 1 million de compteurs ont été posés », a précisé le gestionnaire. Aujourd’hui, 36,4 millions de foyers ont un compteur Linky chez eux.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Compteur Linky : ces clients devront payer le relevé dès le 1er janvier !