Il touche le chômage alors qu’il travaille et encaisse la somme colossale de 40 000 euros

Durant de nombreuses années, un hommage a touché le chômage alors qu'il travaillait. Il va comparaître en justice !

© Il touche le chômage alors qu'il travaille et encaisse la somme colossale de 40 000 euros

Afficher Masquer le sommaire

Il y a de nombreuses arnaques qui sévissent partout en France. Et parfois, ces dernières concernant les prestations sociales ou encore le chômage. Un homme a d’ailleurs trouvé le moyen d’escroquer Pôle Emploi.

Un hommage escroque Pôle Emploi

De nombreuses personnes n’hésitent pas à pas arnaquer le système. C’est notamment ce qu’a fait un chauffeur toulousain. Ce dernier a reconnu qu’il avait touché le chômage alors qu’il avait bien un travail.

Pendant près de deux ans, Pôle Emploi a versé le chômage à l’escroc. De juin 2019 à septembre 2021, ce dernier a reçu la somme colossale de 40 000 euros. Une chose est sûre, son arnaque a duré de nombreuses années.

Celui qui est chauffeur dans le domaine de la logistique n’a jamais révélé qu’il travaillait lors de ses déclarations. Pourtant, le chômage est seulement adressé aux personnes qui n’ont pas de job.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : date, montant, tout ce qu'il faut savoir sur la prime de Noël

Le Service prévention et lutte contre la fraude de Pôle Emploi n’hésite d’ailleurs pas à faire des contrôles pour venir à bout de ces arnaques. Et pour cause, le service veut à tout prix éviter les arnaques.

De temps en temps, les escroqueries passent inaperçues durant de nombreuses années. Mais les arnaqueurs se font toujours attraper. Et c’est notamment le cas pour ce Toulousain qui a fait de fausses déclarations.

Une arnaque au chômage

C’est en août dernier que Pôle emploi, qui a versé le chômage à l’homme, à déposer plainte. Le 12 septembre dernier, le trentenaire s’est rendu au commissariat dans le cadre de l’enquête.

Nos confrères de 20 Minutes ont révélé que l’homme avait très vite avoué sa faute. Il a avoué avoir bien reçu le chômage alors qu’il avait un travail. C’est en mai 2023 que le Toulousain devra comparaître au palais de justice.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Économies d'électricité : ce geste très simple à réaliser permet de réduire sa facture d'énergie !

Avant cet événement, il va devoir rembourser le trop-perçu. Mais ce n’est pas tout. L’homme devrait aussi payer une amende. Cette dernière sera sûrement annoncée l’année prochaine. Il faudra faire preuve de patience avant d’en savoir plus.

Ce n’est pas la première fois que Pôle Emploi porte plainte pour ce genre d’affaire. Il y a quelques mois, un homme a détourné des fonds de chômage. Il a créé un faux dossier et demandé des indemnités.

Ainsi, il a récupéré l’argent qui devait concerner de nombreux bénéficiaires. Une arnaque bien ficelée, mais qui n’a pas duré. Et pour cause, la justice l’a très vite interpellé.

Une chose est sûre, avec les escroqueries au chômage, Pôle Emploi doit toujours rester bien vigilant. Reste à savoir ce que donnera le procès avec le Toulousain.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Il touche le chômage alors qu’il travaille et encaisse la somme colossale de 40 000 euros