Voici les dernières aides exceptionnelles pour lutter contre l’inflation !

L'Etat a mis en place de nombreuses aides exceptionnelles pour compenser le coût de l'inflation. Les détails à retenir dans cet article !

© Voici les dernières aides exceptionnelles pour lutter contre l'inflation !

Afficher Masquer le sommaire

Afin d’aider les familles modestes à maintenir leur pouvoir d’achat, le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs. En effet, les aides exceptionnelles de l’État visent à soulager les foyers vivant dans les minima sociaux. D’ailleurs, depuis les différentes crises, tout le monde affronte la hausse sans cesse des prix. Pour y remédier, les dirigeants se doivent d’apporter leur soutien aux ménages les plus démunis.

Aides exceptionnelles : Qui sont les bénéficiaires ?

Du jamais vu, l’inflation est actuellement estimée à 6,2% selon l’Insee. Le prix du carburant est également en hausse de 18,5%. Et les produits alimentaires connaissent aussi une hausse de 12,2%. Face à tout cela, le gouvernement multiplie les aides exceptionnelles pour les familles modestes.

Depuis quelques mois, les bénéficiaires des allocations familiales de la CAF ont pu recevoir ces apports financiers de l’État. À savoir, la prime exceptionnelle de la rentrée, le chèque carburant, le chèque réparation ou encore la prime de Noël. En effet, les destinataires de ces aides financières sont les foyers ayant des revenus fiscaux en dessous de la moyenne.

Dans l’ensemble, les personnes allocataires du RSA, de l’ASS ou encore de l’AER sont les premiers concernés par les aides exceptionnelles de l’État. On recense 2,3 millions de familles bénéficiaires.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Aides exceptionnelles : voici les solutions pour faire face à la hausse des prix de l'énergie !

Pour ce qui est du montant, chaque allocation est attribuée à une désignation différente. Donc, la somme est aussi différente selon le type d’aide. Le gouvernement tente tant bien que mal de soulager les familles de cette inflation galopante qui touche tous les secteurs.

Que faut-il savoir sur les allocations ?

Plusieurs aides exceptionnelles ont été mises en place par le gouvernement. Celles-ci dans le but de venir en aide aux familles dans le besoin. Par exemple, les dirigeants ont instauré le chèque énergie exceptionnel pour compléter le chèque énergie annuel afin de compenser les changements dans le domaine (abaissement du bouclier tarifaire et l’inflation).

Le chèque énergie bois est une aide financière destinée aux foyers qui utilisent le bois comme source d’énergie, notamment le chauffage. Ainsi, le gouvernement a prévu une enveloppe de 230 millions d’euros pour cette allocation et plus de 2,6 millions de foyers sont bénéficiaires.

Pour le chèque énergie fioul, on n’en parle pas souvent alors qu’ils sont dans les 1,6 million de foyers à utiliser ce combustible. Il faut donc savoir que tous les chèques énergies peuvent régulariser les factures d’énergie de toutes sortes.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Prime carburant : méfiez-vous de cette terrible arnaque qui veut vous dépouiller, la DGFiP alerte !

Et pour ce mois de décembre, les bénéficiaires des aides exceptionnelles de l’État auront, comme chaque année depuis 1998, la prime de Noël. Le montant de cette aide financière reste le même. C’est-à-dire que pour une personne seule, la CAF estime le montant à 142,45 euros. Dépendant par la suite de la composition de la famille, elle peut atteindre jusqu’à 442,10 euros. Et au-delà de six personnes dans le foyer (couple + 4 enfants à charge). Ainsi, il faut compter 60,98 euros par personne supplémentaire.

Aides exceptionnelles : Comment devenir bénéficiaire ?

Les familles qui vivent en dessous des minima sociaux sont les principales prioritaires pour ces aides exceptionnelles de l’État. Généralement, ce sont les personnes déjà bénéficiaires de l’AER, de l’ASS et du RSA qui sont les principales cibles de ces aides exceptionnelles.

Le gouvernement a mis en œuvre tous ces dispositifs d’aides afin de soulager les Français à surmonter l’inflation fulgurante qui perdure depuis quelques années. À noter qu’aucune démarche n’est à faire pour recevoir ces aides. En bref, il suffit de bien remplir dans les temps et en bonne et due forme les déclarations sur les revenus.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voici les dernières aides exceptionnelles pour lutter contre l’inflation !