Alerte conso : ce fromage à raclette vendu partout en France est contaminé, il ne faut pas le consommer !

Le site d'alerte conso a annoncé qu'il ne fallait surtout pas consommer une fromage à raclette vendu partout en France. Il est contaminé !

© Source : Unsplash

Afficher Masquer le sommaire

Depuis plusieurs mois déjà, de nombreux produits font l’objet d’une alerte conso. En effet, depuis l’affaire Buitoni, les autorités françaises ont remarqué que plusieurs aliments vendus en supermarché étaient très dangereux pour la santé.

L’affaire Buitoni a secoué le pays

Il y a quelques mois, l’affaire Buitoni a secoué la France entière. Rappelez-vous, au printemps dernier, plusieurs enfants ont fait l’objet d’une hospitalisation après avoir consommé des pizzas de la marque.

Ces dernières, contaminées par bactérie E. coli, ont même conduit à la mort de deux enfants. Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) a touché 55 d’entre eux. Un vrai drame qui a alors provoqué une alerte conso.

Dans une interview accordée à RMC, plusieurs membres ont témoigné de ce drame. Les parents de Léna, Cédric et Sophie, ont révélé que leur petite fille était sortie du coma. Désormais, elle est dans un centre réadaptation le jour, chez elle la nuit.

En revanche, ses parents ont perdu espoir. Depuis l’alerte conso sur les pizzas Buitoni, ils n’y croient plus. Son papa a confié à RMC : « C’est un miracle, pour nous ».

Avant d’ajouter : « Même les médecins, au départ, ne pensaient pas qu’elle allait s’en sortir. On s’estime très heureux d’avoir pu la récupérer avec nous. Qu’on puisse discuter avec elle ».

Son papa a aussi ajouté : « Même si elle ne comprend pas toujours tout. Au moins, on a notre enfant. Elle marche, elle parle, elle remange. Elle est revenue à la maison. C’est déjà un grand bien ».

« Elle a des déficiences mentales »

Si les supermarchés ont retiré de la vente ces pizzas qui ont fait l’objet d’une alerte conso, la petite Léna gardera des séquelles à vie. Et pour cause, les toxines de la bactérie E. coli ont atteint son cerveau.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rappel produit : ne mangez surtout pas ces saucisses vendues en supermarchés, elle contiennent du métal et du plastique !

Sa maman a indiqué : « C’est une battante. On est déjà très fier d’elle et elle, elle peut être très fière d’elle ». Cédric a tout de même souligné : « Elle a des déficiences mentales, beaucoup de pertes de mémoire ».

Avant d’expliquer : « Elle ne reconnait pas tout le monde. Et elle a perdu l’équivalent de quatre ans de sa vie. Lorsqu’on lui parle de sa sœur, elle s’en rappelle. Mais beaucoup plus petite ».

Le papa de Léna a indiqué : « Elle ne se rappelle pas ce qu’il s’est passé l’année dernière. Elle est très, très en retard. Son âge mental est entre 8 et 10 ans, maximum ».

Depuis cette alerte conso, Léna a pu sortir du coma, mais ses parents ne la reconnaissent plus du tout. Sa maman a indiqué : « Elle n’est plus du tout la même ».

Avant de conclure à RMC : « Elle a un caractère qui a énormément changé. On ne la reconnait plus, aujourd’hui. On est très, très inquiet pour l’avenir de notre fille. Petit à petit, on réapprend. Il lui faudra du temps, c’est sûr ».

Une nouvelle alerte conso

Une chose est sûre, cette terrible affaire Buitoni a provoqué l’indignation de la France entière. Depuis, les autorités françaises ont aussi décidé de faire preuve de beaucoup plus de prudence face aux produits vendus en supermarchés.

En revanche, certains aliments échappent à la vigilance des autorités. C’est à ce moment-là qu’ils font l’objet d’une alerte conso. Sur le site du gouvernement Rappel Conso, il y a une liste des produits à ne surtout pas consommer.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Intermarché : voici tous les produits qu’il faut rapporter d’urgence au supermarché !

Depuis quelques jours, c’est un produit indispensable pour passer un bon hiver qui fait l’objet d’une alerte conso. En effet, depuis un moment déjà, l’été a laissé sa place à l’automne.

Les températures fraîches ont fait leur grand retour. Les repas des Français ont aussi changé. Ces derniers ont aussi changé les salades pour des plats plus chauds et plus réconfortants.

Certains ont même lancé la saison des raclettes ouvertes. Malheureusement, une alerte conso a très vite provoqué l’inquiétude chez certain. En effet, le jeudi 22 septembre, le site Rappel conso a révélé qu’un fromage à raclette faisait l’objet d’un rappel produit.

Du fromage à raclette rappelé en France

L’alerte conso concerne la raclette classique en tranches, conditionnée en barquette de 400G de la marque Carrefour Original. Commercialisé entre le 23 août et le 20 septembre, il fait aussi l’objet d’une alerte conso.

Rappel Conso a d’ailleurs dévoilé le motif du rappeur : « suspicion de contamination bactériologique ». Le site a aussi révélé les lots qui font l’objet de ce rappel produit :

– GTIN 3270190207702, Numéros de lots commençant par 1152223102. La DDM concerne les produits commercialisés en France métropolitaine. Date de durabilité minimale 19/10/2022.
– GTIN 3270190207702, Numéros de lots commençant par 1152223102. La DDM concerne les produits commercialisés dans les DOM-TOM, Date de durabilité minimale 08/11/2022.

Le site d’alerte conso précise aussi que « seuls les produits portant l’estampille FR 22 061 015 CE sont concernés ». Si vous n’avez pas encore consommé le produit, Rappel conso indique qu’il ne faut pas le consommer.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rappel massif en France : ces biscuits pour le petit-déjeuner sont contaminés, ne les consommez pas !

Les clients doivent donc rapporter le produit au point de vente, ou contacter le service consommateur. Rappel Conso précise aussi que les consommateurs peuvent détruire le produit.

Si vous souhaitez obtenir un remboursement, le mieux est de rapporter la barquette de fromages à raclette. En revanche, il y a une date limite à ne pas dépasser. En effet, passé le 4 octobre prochain, vous ne pourrez plus obtenir de remboursement.

Le site d’alerte conso donne des indications

Le site d’alerte conso a aussi donné quelques indications pour les clients qui auraient consommé ce fromage à raclette. « Les personnes qui auraient consommé ce produit et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures, doivent consulter leur médecin traitant« .

« En lui signalant cette consommation. Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent aussi parfois survenir ».

Le site d’alerte conso ajoute aussi : « Les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes ».

Au sujet de la bactérie, Rappel Conso a également précisé : « La listériose est une maladie qui peut être grave. Et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines ».

Sur Twitter, plusieurs internautes ont aussi fait part de leur inquiétude. Ils ont confié : « Ok j’ai mangé raclette (avec ce fromage exactement) y’a 2 jours ».

« Ah non hein on touche pas au sacré. Ça suffit maintenant. Ceux qui ont acheté le produit : envoyez moi les stocks. J’ai un estomac en acier moi. Allé hop pas de gâchis ».

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Alerte conso : ce fromage à raclette vendu partout en France est contaminé, il ne faut pas le consommer !