"Gare de Tokyo, 1924. C'est à cet endroit que, chaque soir de chaque jour, ce chien attend patiemment son maître rentrant du travail. Lorsqu'il le voit franchir la porte, il aboie de bonheur, la queue frétillante. Jusqu'à ce jour de mai 1925 où son maître, victime d'une attaque, est transporté à l'hôpital où il décède. Le chien attend alors chaque soir, au même endroit, fidèlement son maître".

L'histoire d'Hachiko reflète fidèlement l'amour inconditionnel porté par le chien à son maître. L'un de va pas sans l'autre. Ces photographies touchantes de chiens qui attendent leur propriétaire sont le parfait exemple de ce lien qui unit l'Homme à l'animal. Pas de frontière, de l'amour et beaucoup d'impatience :

  • © Via Beth Dawson
  • © Kristin Jo
  • © Via Leanne Young
  • © Via Leanne Young
Suivant
1 / 40
Liker sur Facebook :