Voici les marques de saumon fumé qu’il ne faut jamais acheter à Noël, l’alerte de 60 Millions de consommateurs

Le saumon fumé et plus rarement la truite fumée sont toujours sur nos tables de fêtes. Mais lesquels choisir ? 60 Millions de consommateurs répond à cette question.

© Voici les marques de saumon fumé qu'il ne faut jamais acheter à Noël, l'alerte de 60 Millions de consommateurs

Afficher Masquer le sommaire

Y a-t-il un réveillon de Noël ou du jour de l’an sans saumon fumé ? C’est l’un des mets des fêtes de fin d’année par excellence, même s’il se déguste toute l’année. Mais, savez-vous comment le choisir en évitant de nuire à votre santé et aux cellules de la planète ? Après une enquête détaillée, la rédaction de 60 millions de consommateurs vous indique quelles sont les marques de saumon fumé et de truite fumée que vous devez consommer… ou fuir !

L’indétrônable saumon fumé des réveillons

Impossible de composer un réveillon de Noël ou de la Saint Sylvestre sans saumon fumé ! Entre foie gras, huitres, escargots, chapon ou dinde, il s’agit incontestablement d’un incontournable des Fêtes ! D’ailleurs saviez-vous que la France est le premier pays consommateur de saumon fumé en Europe ?

Oui, mais lequel est le meilleur ? Au supermarché, les références sont multiples. Ainsi, on ne sait pas toujours pour quelle marque de saumon fumé opter sans mettre sa santé et son porte-monnaie en péril.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Un couple avec 2 enfants commande juste un plat au restaurant, la serveuse comprend tout de suite pourquoi

Bio, Label rouge, premiers prix, de Norvège ? D’Écosse ? Lequel ?

Les saumons 1er prix n’ont pas séduit le jury

Dans son numéro de décembre, 60 millions de consommateurs révèle avoir fait déguster 20 marques de saumon fumé et 10 marques de truite fumée de toutes sortes et à tous les prix à un jury. Ce dernier était composé de 63 personnes qui ont noté plusieurs éléments dont l’aspect, la texture et le goût des produits.
Il existe deux types de saumon : le saumon d’Atlantique, un saumon d’élevage, et le saumon du Pacifique pêché à l’état sauvage. Pour ce qui est de la truite, moins grasse que le saumon, elle, provient majoritairement de France ou d’Espagne, issue d’une espèce nord-américaine. À noter que le saumon coûte en général plus cher que la truite.

Ainsi, les trois marques de saumon fumé que le jury a appréciées sont trois marques de distributeur (MDD). Entre 44 et  53 euros le kg, les deux derniers du tableau étant des saumons premiers prix à moins de 20 euros le kg.

L’enquête révèle donc que pour déguster un bon saumon fumé, il vaut mieux des produits plus chers, le prix étant garant s’une meilleure qualité. 60 millions de consommateurs souligne que les références Label Rouge sont souvent jugées meilleures et ajoute aussi que « les notes entre truites et saumons conventionnels de milieu de gamme (marques nationales ou marques de distributeurs) sont quasiment identiques, Il vaut mieux choisir ces dernières, qui représentent un bon rapport qualité-prix ».

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Decathlon concurrence Nike et Adidas avec cette nouvelle veste résistante à tous les froids

Les trois marques de saumon fumé et truite fumée les mieux notées ?

Les références de saumon fumé que le jury les a mieux notées sont :

  • Le Saumon fumé Label Rouge élevé en Écosse de U Saveurs, au prix de 4,2€/80 g, a obtenu la note de 18/20
  • Le Saumon atlantique fumé Bio village de la Marque Repère (E. Leclerc), au prix de 3,33€/65 g, noté aussi 18/20
  • Le Saumon fumé de Norvège de la marque Labeyrie, au prix de 6,27€/140 g qui a obtenu la note de 17/20

Concernant les truites fumées :

  • La truite fumée U Saveurs, élevée en Aquitaine a été la mieux notée par le jury avec la note de 15,5/20
  • La truite fumée des Pyrénées Guyader qui a obtenu la note de 14,5/20)
  • La truite fumée Landvika, qui a obtenu la note de 14,5/20
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voici les marques de saumon fumé qu’il ne faut jamais acheter à Noël, l’alerte de 60 Millions de consommateurs