CAF : voici pourquoi certains bénéficiaires toucheront la prime de Noël en janvier !

Le versement de la prime de Noël par la CAF sera pour le 15 décembre. Mais certains bénéficiaires n'auront leur part qu'en janvier.

© CAF voici pourquoi certains bénéficiaires toucheront la prime de Noël en janvier !

Afficher Masquer le sommaire

Comme chaque année, la CAF se prépare à déployer la prime de Noël aux familles modestes. Elles sont dans les 2,3 millions à attendre ce bonus venant de l’État. Ainsi, il faut savoir que certains bénéficiaires n’auront pas le privilège de jouir de leur prime qu’au mois de janvier 2023. Beaucoup de gens se posent donc la question sur le sujet.

CAF : Qui sont les bénéficiaires de la prime de Noël ?

Les allocataires de la prime de Noël sont généralement les familles bénéficiaires des autres allocations de la CAF. Cela, si ces tribus figurent dans la liste établie lors de la déclaration des impôts des contribuables. Il faut rappeler que ce dispositif a été mis en place depuis 1998. Cette fois-ci, il permet aux foyers modestes de s’approvisionner durant les jours de fêtes.

Si vous êtes bénéficiaires de l’une de ces allocations : le RSA, l’AER ou encore l’ASS, vous pouvez directement recevoir votre prime de Noël pour ce mois de décembre. Il faut noter que la date du versement peut varier en fonction de l’établissement qui la délivre ou de votre institution bancaire.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Réforme des retraites : voici les dates très importantes à bien connaître !

Le montant de la prime de Noël reste le même comme tous les ans. Il varie de 152,45 euros à 442,10 euros. Ce montant est variable en fonction de la composition de la famille. Et au-delà de six personnes, un montant de 60,98 euros s’ajoute au compte par personne supplémentaire.

Les responsables de la CAF ont déjà fixé la date du versement pour le 15 décembre prochain. Cependant, certains bénéficiaires n’auront pas encore le privilège de jouir pleinement de leur prime de Noël pour ce mois-ci. Ils vont devoir patienter jusqu’au mois de janvier.

Qui sont les personnes concernées par ce retard de paiement ?

En général, tous les foyers vivant aux minimas reçoivent logiquement des allocations familiales de la CAF. S’ils sont bien en règle et s’ils font des déclarations d’impôts sur les revenus systématiquement. Comme nous le savons, il n’y a pas de démarche à suivre pour faire une demande d’allocation familiale. La liste est établie au préalable grâce aux déclarations d’impôts des citoyens.

Chaque année, la liste se renouvelle. Et depuis les crises énergétiques et économiques ou encore sanitaires, beaucoup de foyers se sont retrouvés dans une impasse. Ils ont vu leur pouvoir d’achat dégringoler et ne peuvent rien faire pour remonter la pente.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : RSA, allocations familiales, Aspa... ces aides sociales supprimées sur certains comptes bancaires

Et si certains bénéficiaires de la prime de Noël de la CAF n’auront leur aide que vers le mois de janvier 2023. C’est qu’ils sont sans doute des nouveaux bénéficiaires de cette allocation.

Selon les explications, les nouveaux bénéficiaires de la CAF 2022 auront leur versement de prime de Noël pour le mois de janvier. Malgré ce petit retard, les montants n’auront pas à changer. En tout cas, cela reste le même que pour le mois de décembre.

CAF : Comment être sûr que l’on fait partie des bénéficiaires ?

La meilleure manière de vérifier que vous faites partie des bénéficiaires de la CAF est de vous rendre sur le site de la déclaration des impôts. D’ailleurs, le système travaille en automatique, si vous êtes donc dans les minimas, vous entrerez directement dans la liste des bénéficiaires.

Vous devez donc vous assurer d’avoir bien rempli comme il faut toutes les informations obligatoires et d’avoir bien suivi les consignes indiquées.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / CAF : voici pourquoi certains bénéficiaires toucheront la prime de Noël en janvier !