Prime de Noël : voici pourquoi l’aide n’est pas revalorisée malgré l’inflation !

Les bénéficiaires de la prime de noël s’attendaient à une réévaluation comme pour les autres allocations. Mais ce ne sera pas le cas !

© Prime de Noël voici pourquoi l'aide n'est pas revalorisée malgré l'inflation !

Afficher Masquer le sommaire

A l’approche des fêtes, les bénéficiaires de la prime de noël espèrent avoir une petite augmentation de leur prime. En effet, face à l’inflation, il devient difficile de réussir à maintenir le pouvoir d’achat. Depuis quelques années, le gouvernement ne reste pas indifférent à la crise. De nombreux dispositifs ont été mis en place pour aider les Français à surmonter la difficulté. Mais quelle est donc la raison qui empêche le gouvernement de revaloriser la prime de noël ?

Quel est le montant de la prime de noël ?

Depuis sa mise en place en 1998, le montant de la prime de noël n’a été réévaluée qu’une seule fois en 2018. D’ailleurs, la valeur de l’allocation sera toujours de 152,45 euros par foyer auquel s’ajoutent 60,98 euros par personne supplémentaire. Dès le début des crises, les bénéficiaires en compagnie de la CGT et la CGT demandent une revalorisation de la prime. Le gouvernement n’est pas prêt d’en faire autant.

Il est vrai que l’État n’a jamais réévalué la prime de noël. Mais en tout cas, cette aide est toujours indispensable pour les familles modestes chaque fin d’année. Plus de 2,3 millions de foyers sont bénéficiaires de la prime de noël. C’est déjà une belle somme aux yeux de certains bénéficiaires.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Prime de Noël 2022 : cette terrible nouvelle pour les millions de bénéficiaires

En ce qui concerne la date du versement, la CAF se charge de déployer la prime de noël vers la mi-décembre. Normalement, les bénéficiaires auront leur prime vers le 15 décembre. À l’exception des nouveaux bénéficiaires, qui vont devoir patienter jusqu’au mois de janvier 2023 avant de toucher leur prime.

Quoi qu’il en soit, le montant de la prime reste un sujet d’actualité entre le gouvernement et les bénéficiaires. Pour mettre les choses au clair, le ministre des Solidarités explique pourquoi la prime de noël ne fait pas partie des allocations familiales dont il faut réévaluer.

Nombreux dispositifs déjà mis en place !

Le ministre des Solidarités a donné des explications sur la question. Si la prime de noël ne fait pas partie des allocations familiales auxquelles on a fait une revalorisation. C’est tout simplement parce que le gouvernement a déjà mis en place de nombreux dispositifs pour maintenir le pouvoir d’achat.

Le ministre des Solidarités a parlé par exemple du chèque carburant, de la prime exceptionnelle de la rentrée de 100 euros, du bouclier tarifaire ou encore la remise carburant Toutes ces aides financières contribuent fortement au quotidien des Français bénéficiaires.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : voici la date à laquelle sera versée la prime de Noël 2022 à 2,3 millions de Français !

Il n’est donc plus nécessaire d’augmenter la prime de noël. Selon le gouvernement, les autres allocations familiales sont suffisamment larges et présentes dans tous les domaines. La prime de noël est offerte pour que les familles modestes puissent faire la fête comme il se doit. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’augmenter le montant.

D’ailleurs, le montant de la prime de noël dépend de la composition de la famille. Ce qui signifie donc que chaque membre de la famille aura droit à sa prime.

Prime de noël : Qui sont les bénéficiaires ?

Toutes les familles vivant dans les minimas et qui sont bénéficiaires des autres allocations familiales sont normalement les premiers à bénéficier de la prime de noël. À savoir les bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AER.

Quant aux établissements de déploiement, cela peut être la CAF, la MSA ou Pôle emploi. Et il faut également préciser que le délai du versement dépend de chaque établissement. Mais les organismes responsables du versement ont fixé la date officielle pour le 15 décembre 2022.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Prime de Noël : voici pourquoi l’aide n’est pas revalorisée malgré l’inflation !