Célibataire, elle attend son 10ème enfant : « Les allocs me donnent tellement je ne m’arrête pas »

On vous propose de revenir sur l'histoire à peine croyable de Sonia O'Lachlam, cette maman célibataire de 10 enfants.

© Célibataire, elle attend son 10ème enfant : "Les allocs me donnent tellement je ne m'arrête pas"

Afficher Masquer le sommaire

Son nom ne vous dit sans doute rien, mais Sonia O’Lachlam est une petite célébrité au Royaume-Uni. Et pour cause, elle est la star d’une télé-réalité intitulée Me and my 10 kids (Moi et mes 10 enfants). Cette mère célibataire a accepté d’expliquer pourquoi elle souhaitait avoir autant d’enfants et la raison peut évidemment choquer.

La maman célibataire n’a jamais utilisé de préservatif

Sonia O’Lachlam est une maman comblée. Et pour cause, elle est à la tête d’une famille de 10 enfants. Ce n’est pas véritablement un choix. En effet, elle explique tout simplement qu’elle n’a jamais utilisé de préservatif de sa vie. Mais ne comptez pas sur elle pour se cacher derrière cette excuse. Elle assume ses choix. Oui, la vie n’est pas toujours facile en étant mère célibataire avec autant d’enfants. Mais elle fait son maximum pour subvenir aux besoins de ses enfants. 

La maman célibataire gagne sa vie grâce aux allocations de ses enfants

Comme pour la France, l’État britannique aide les citoyens en fonction de leur situation. Et forcément, puisqu’elle est une maman célibataire sans emploi, l’État verse de grosses sommes d’argent à Sonia O’Lachlam. Elle le dit elle-même.  »Les allocs me donnent tellement je ne m’arrête pas ».

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Prime de rentrée exceptionnelle : vous n'avez pas reçu le virement de 100€, découvrez vite pourquoi

La famille vit dans le sud de l’Angleterre, à Southampton. Grâce au loyer avantageux, elle peut joindre les deux bouts sans avoir à travailler. Elle explique d’ailleurs ne pas trouver son mode de vie dangereux ou inconscient. De quoi laisser entendre qu’elle ne serait pas contre avoir un onzième enfant.

La polémique des allocations pour familles nombreuses

En France, les allocations perçues par une famille nombreuse au moment de la rentrée scolaire ont énormément fait parler sur les réseaux sociaux et dans les médias. Et pour cause, l’image diffusée présente une feuille de prestation versée par la CAF au mois d’août 2022 à une famille. Le montant ? 5 789,53 euros. Le détail indique que la famille est concernée par l’aide personnalisée au logement (APL), par l’allocation de base de prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), par l’allocation de rentrée scolaire et par des allocations familiales avec conditions de ressources et du revenu de solidarité active (RSA).

Ce relevé est authentique et a indigné certains Français qui gagnent moins tout en travaillant chaque semaine.

( Mise à jour le 17 décembre à 23 h 40 )

Cet article pourrait aussi vous plaire:  M Pokora : "j'ai connu des moments noirs", ses confidences bouleversantes !

Vous vous rappelez certainement cette famille qui touchait le RSA et qui avait plus de 500 000 euros sur plusieurs comptes en banque. Chaque année, les fraudes à la CAF coutent plusieurs millions d’euros au Français. Pour lutter contre les arnaques et pour repérer les fraudeurs, la CAF a mis en place un système d’algorithme depuis 2010.

La technique de la CAF pour repérer les fraudeurs s’appuie sur des statistiques prédictives, le « datamaning« . Cela permet ainsi de regrouper et de croiser les données de tous les services d’administration. Grâce à cette technique, plusieurs dizaines de milliers de fraudeurs ont été identifié.

Il y a aussi l’analyse des réseaux sociaux. Par exemple certaines familles qui ne déclaraient pas beaucoup de revenus et qui avaient beaucoup d’enfants affichaient leur vie de luxe sur Instagram ou Facebook. Là encore la CAF peut enquêter et vous sanctionner.

Mais la CAF n’est pas là que pour vous sanctionner. Le gouvernement a fait voter une loi et prochainement, vous allez pouvoir toucher des aides sociales même si vous n’en faites pas la demande. Cela se basera sur vos revenus et vos déclarations auprès de plusieurs administrations. Vous n’aurez plus besoin de faire de démarchés à la naissance d’un enfant ou pour toucher le RSA.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Célibataire, elle attend son 10ème enfant : « Les allocs me donnent tellement je ne m’arrête pas »