Compteur Linky : voici l’astuce pour ne pas payer le surcoût en 2023 !

Que vous ayez installé un compteur Linky dans votre logement ou non, découvrez comment ne pas payer le surcoût prévu en 2023.

© Compteur Linky voici l'astuce pour ne pas payer le surcoût en 2023 !

Afficher Masquer le sommaire

Les prix de l’énergie grimpent en flèche ! Ainsi, les Français sont inquiets face à l’approche de la période la plus froide de l’année. Donc, au regard de l’incertitude qui plane sur l’énergie pour l’hiver 2022 – 2023, le gouvernement a lancé sa campagne pour promouvoir la sobriété énergétique. En effet, face à cette crise énergétique et celle qui se profile, économiser de l’énergie est une priorité. Entre autres raisons, c’est pour cela que l’État incite à la mise en place le compteur Linky. Bien que ce dernier ait d’évidents avantages financiers, faites preuve de la plus grande vigilance ! Et ce, afin de ne pas avoir à payer de surcoût. Buzzly vous explique tout.

Vous refusez d’installer un compteur Linky ? Vous devrez payer un surcoût !

Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), 10 % des clients étaient encore équipés de compteurs ancienne génération au 31 décembre 2021. Alors que 90 % du parc de compteurs d’Enedis possède le boîtier connecté Linky, certains refusent encore son installation.
En conséquence, la CRE considère que les clients s’opposant à la pose d’un compteur Linky devront supporter un surcoût à hauteur de 8,30 euros tous les deux mois, à compter du 1er janvier 2023. Ce qui leur reviendra à environ 50 euros par an de surcoût en cas de refus d’installation du compteur Linky au sein de leur logement.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Gil Alma bouleversé : il lance un SOS inattendu, ses fans très touchés !

La Commission de régulation de l’énergie estime qu’un paiement annuel n’est pas assez incitatif pour les clients. C’est pourquoi elle a opté pour un règlement bimestriel. Le prix pourrait être revu, à la hausse ou à la baisse, dès août 2023, précise le rapport de la Commission.

Cette facturation pourrait même évoluer à l’horizon 2026. Et ce pour les clients qui ne seraient pas encore équipés de ce fameux petit boîtier vert.

Pour autant, depuis plusieurs mois, le gouvernement français a déjà annoncé que l’installation de ce compteur Linky serait obligatoire à compter de ce 1ᵉʳ janvier 2025.

Comment éviter ce surcoût ?

À présent, vous êtes au courant de la raison qui va entraîner un surcoût sur votre facture d’électricité. Mais comment éviter de le payer ?

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Ophélie Meunier menacée de mort : cet appel de Gérald Darmanin a tout chamboulé !

La solution la plus évidente, celle qui tombe sous le sens, est d’abord est avant tout… D’installer ce compteur Linky au sein de votre logement !

Cependant, même si vous refusez de procéder à l’installation du compteur Linky, il existe un autre moyen pour ne pas payer ce surcoût. En effet, afin d’éviter de le voir apparaître sur votre facture d’électricité en 2023, il faudra que vous fournissiez la relève de l’index.

Ainsi, seuls les personnes qui n’ont pas fourni leur index de consommation depuis 12 mois. (Soit depuis le 1er janvier 2022) devront régler ce surcoût dans un premier temps. Cette “mesure financière incitative” concerne seulement 500000 clients en France actuellement. Dès 2025, les frais s’appliqueront à l’entièreté des personnes toujours équipées d’un compteur traditionnel. Donc, il est évident que pour éviter ces frais, il suffit de demander la pose d’un équipement Linky.

Cependant, en tenant comte du fait que le compteur Linky sera rendu obligatoire dès 2025, à partir de cette date, fournir l’index de votre consommation d’électricité ne sera plus suffisant pour éviter de payer ce surcoût.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Compteur Linky : voici l’astuce pour ne pas payer le surcoût en 2023 !