par Brice

"Pas plus que le bord" qu'ils disaient. Oui, parce que les animaux aussi savent faire la fête, et tout comme nous, ils doivent subir la dure loi de la gueule de bois.

Là où certains savent se remettre de ses marathons alcoolisés, d'autres en revanche, se doivent d'accepter leur sort, voire de capituler. Autant vous dire qu'ils n'ont pas les têtes des grands jours, et ça sent franchement la vodka par ici. Allez hop, un Doliprane et au lit les copains :

Allez il est l'heure d'aller bosser jeune homme.

Oula, ça tangue par ici non ?

BONUS : Elevé avec des chats, il se comporte aujourd'hui comme un véritable matou

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires