Perdre du poids après 40 ans : voici les 4 meilleurs conseils pour maigrir à coup sûr !

Des kilos en trop après la quarantaine ? Voici la clé pour perdre du poids après l'âge de 40 ans et les meilleurs conseils pour y parvenir !

© Perdre du poids après 40 ans voici les 4 meilleurs conseils pour maigrir à coup sûr !

Afficher Masquer le sommaire

Les femmes après 40 ans ont tendance à prendre du poids plus facilement et ont plus de mal à perdre du poids. Pourtant, nombre d’entre elles mettent en œuvre les mêmes stratégies, mangeant moins ou augmentant l’exercice. Malheureusement, cela ne fonctionne pas aussi bien que dans la vingtaine ou la trentaine.  Malgré cela, ne désespérez pas ! Au contraire, mettez-vous sur un bon rythme ! Voici comment maigrir après 40 ans et après 50 ans sans toutefois encourir des privations drastiques qui ne seraient pas bonnes pour votre corps. Attention aux régimes et à la perte de poids après 40 ans, lorsque la structure hormonale d’une femme change et avec elle ses besoins nutritionnels ! Buzzly vous dit tout.

Pourquoi est-il plus difficile de maigrir après 40 ans et après 50 ans ?

Plusieurs facteurs jouent un rôle dans le contrôle du poids. Le mouvement et le mode de vie, les habitudes alimentaires, l’équilibre hormonal, la façon dont le corps stocke les graisses… Ce sont autant de facteurs qui entrent en ligne de compte. Après 40 ans, le corps d’une femme subit des changements physiques, hormonaux et métaboliques.

Certes, votre métabolisme ralentit après la vingtaine ou la trentaine, mais de nouvelles recherches suggèrent certaines solutions. Ces dernières expliquent aujourd’hui que l’on brûle à peu près les mêmes calories entre 20 et 60 ans, ce qui signifie que la perte de poids après 40 ans dépend davantage de votre mode de vie que de votre génétique… voire, pour certaines d’entre vous, de votre âge.

Des recherches récentes ont dévoilé que les adultes prennent, en moyenne, entre un et deux kilos par an au cours de leur vie adulte. À ce rythme, prendre du poids progressivement, revient à prendre entre 10 et 20 kilos supplémentaires tous les 10 ans. Entre le début de la vingtaine et le début de la cinquantaine, cela peut signifier que l’on prend 20, 30, voire 40 kilos supplémentaires.

Aussi, la prise de poids pendant la ménopause est très courante. Les statistiques montrent que de nombreuses femmes ont tendance à prendre entre 2,5 et 7 kg en moyenne pendant et peu après la ménopause.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Perte de poids : découvrez le sport qui fait maigrir rapidement, vous allez adorer !

Comment perdre du poids après 40 ans et après 50 ans ?

Avant de décider de perdre du poids après l’âge de 40 ans, imaginez que vous avez toujours 30 ans. Alors comment se débarrasser de la graisse du ventre et de vos kilos en trop après l’âge de 40 ans ?

Prenez, avant toute chose, conscience de vos choix alimentaires et du nombre de calories que vous consommez en moyenne. Dressez un journal alimentaire est d’ailleurs un excellent moyen d’y parvenir. Plusieurs scientifiques ont affirmé que le suivi des aliments, comme la tenue d’un journal ou l’utilisation d’une application téléphonique, peut vous aider à perdre du poids et à vous maintenir à long terme.

Vos aliments doivent être moins caloriques et riches en nutriments. Mais il ne suffit pas de réduire les calories pour perdre du poids après 40 ans. Dans les programmes diététiques les plus efficaces, ceux qui visent le surpoids et l’obésité importants, on met beaucoup l’accent sur la qualité de l’alimentation et sur la réduction des portions, plutôt que sur la privation. La privation n’est pas une voie viable à long terme ni pour le corps ni pour l’esprit.

Voici quelques conseils

    • Attention aux portions ! En particulier, veillez à limiter les portions d’aliments sucrés, de glucides raffinés (comme le pain, les pâtes, le riz) et de produits riches en graisses comme les vinaigrettes, le beurre et les huiles. Certes, les graisses sont essentielles dans votre alimentation, mais le contrôle des portions est tout aussi important.
    • Choisissez des protéines maigres. Par exemple, du poulet et du poisson, du yaourt grec, des glucides complexes, des grains entiers, des légumineuses et des fruits.
    • Utilisez des graisses saines, mais toujours avec modération.
    • Supprimez autant que possible les aliments transformés de votre alimentation. Plus particulièrement ceux qui sont riches en calories comme les desserts, les chips, les aliments frits, les pizzas, les viandes transformées, les repas surgelés et les boissons sucrées. De nombreuses études ont prouvé que limiter, voire supprimer la consommation d’aliments ultra-transformés pourrait être l’attitude la plus efficace pour perdre du poids. En effet, les aliments transformés augmentent considérablement la quantité de calories que vous consommez. Donc, pour les collations, privilégiez les frais fruits, les yaourts, les fruits secs ou les crudités.
    • Pour les glucides, optez pour les grains entiers, car les fibres peuvent vous aider à vous sentir rassasié entre les repas. Par conséquent, vous mangerez moins et absorberez moins de calories de cette façon.
    • Manger des légumes verts (plus rassasiants) et des légumes non féculents (ciboulette, artichaut, asperges, haricots, blettes, choux de Bruxelles, chou-fleur, aubergine, radis, carottes, brocoli, chou, céleri, concombre, laitue, poireau, ail et oignon, radis, toutes les laitues, courgette, légumineuses, tomate).
    • Surtout, consommez des protéines à chaque repas, comme du poisson, du yaourt ou des légumineuses, ce qui vous aidera à contrôler votre appétit.
    • Les changements hormonaux concernent également la santé des os. Ainsi, il est bon d’opter pour des aliments riches en calcium ou des aliments d’origine végétale enrichis en calcium, comme les boissons végétales ou les yaourts.
Cet article pourrait aussi vous plaire:  Les 12 coups de midi : voici ce qu'il faut attendre de la semaine spéciale Pièce Jaunes !

Le jeune intermittent

Avez-vous déjà songé au jeûne intermittent ? Il est aussi une très bonne méthode pour perdre du poids. Il consiste à jeûner pendant environ 13 à 16 heures par jour, en général, et à ne manger que pendant les heures restantes. Cette méthode , qui réduit l’apport calorique global des personnes est bénéfique pour de nombreuses fonctions métaboliques et immunitaires. Discutez-en avec votre diététicien / nutritionniste. Il sera le plus à même à vous dire si, en plus, un régime pauvre en glucides est nécessaire. Surtout pour maintenir les niveaux d’insuline bas.

Rester actif, faites de l’exercice régulièrement et évitez le stress !

À l’approche de la ménopause, les changements hormonaux ne concernent pas seulement la masse musculaire, mais aussi la densité osseuse. De nombreuses femmes peuvent constater que leur routine de conditionnement physique habituelle peut être moins efficace.
La musculation est essentielle pour les femmes à ce stade de leur vie. Elle aide à augmenter la masse musculaire et la force. Ce type d’entraînement peut également aider à perdre du poids et à contrôler, la santé mentale et physique.
L’essentiel est d’éviter de surcharger le corps avec des exercices trop intenses. Ceux-ci qui pourraient avoir l’effet inverse : augmenter le déséquilibre hormonal et entraîner une augmentation de la graisse viscérale.
Au quotidien, il est bon d’éviter les situations stressantes et d’adopter de bonnes techniques d’hygiène de sommeil. Prendre un bain avant de vous coucher… Ne pas prêter attention à son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable avant de s’endormir… Tester des techniques de respiration ou de méditation… Organiser sa chambre pour la rendre fraîche et confortable… Ce sont autant d’attitudes qui chasseront le stress. Elles vous aideront aussi à perdre du poids en suivant tous les conseils ci-dessus avec sérénité !

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Perdre du poids après 40 ans : voici les 4 meilleurs conseils pour maigrir à coup sûr !