Chèque énergie exceptionnel : voici comment obtenir cette aide !

L'envoi du chèque énergie exceptionnel de 100 à 200 euros commencera dans quelques jours. Quel est son montant ? Quelles sont ses conditions d'attribution ? Comment en faire la demande ?

© Chèque énergie exceptionnel voici comment obtenir cette aide !

Afficher Masquer le sommaire

Vos dernières factures d’énergie vous ont mis à genoux ? Au regard de la flambée des prix de l’énergie, le gouvernement a annoncé le versement de deux aides financières exceptionnelles. En effet, depuis le 8 novembre dernier, un chèque énergie exceptionnel d’un montant allant de 100 euros à 200 euros pour les ménages les plus modestes se chauffant au fioul fait l’objet d’un versement.

De plus, un chèque énergie exceptionnel doit également faire l’objet d’un versement d’ici à la fin de l’année pour les plus modestes, et ce, quel que soit leur mode de chauffage. Son montant se situera entre 100 euros et 200 euros, en fonction des revenus du ménage. Comment en faire la demande ? Ce chèque énergie exceptionnel peut-il être cumulé avec d’autres aides ? Buzzly fait le point.

Un chèque énergie exceptionnel pour 12 millions de ménages

« Si vous êtes déjà bénéficiaires du chèque énergie au titre de 2022, vous recevrez un autre chèque de 200 €. Pour les ménages dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC) est supérieur ou égal 10 800 € et inférieur à 17 400 €, Vous recevrez un chèque énergie de 100 €. Ce chèque énergie exceptionnel est envoyé automatiquement à partir de fin décembre, sans aucune démarche de votre part », déclare le ministère de la Transition énergétique, sur son site.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Chèque énergie : le dispositif élargi, découvrez les Français qui vont y avoir droit !

Comment savoir si on peut y prétendre ?

Selon les revenus et la composition des foyers, le montant du chèque énergie exceptionnel sera donc de 100 à 200 euros.

Son versement est prévu à partir de la fin de l’année 2022. C’est ce qu’a annoncé la Première ministre, Elisabeth Borne, lors de sa conférence de presse à propos des aides relatives à la hausse des prix de l’énergie pour les ménages les plus modestes. Ce chèque énergie exceptionnel concerne 12 millions de foyers et viendra s’ajouter à l’annuel, déjà adressé à 5,8 millions de ménages en 2022.

Pour tester votre éligibilité, vous devez donc, d’abord et avant tout, vous référer au barème précis que l’exécutif a communiqué, à savoir :

  • Chèque de 200 euros : 20% des foyers les plus modestes, revenus inférieurs à 10 800 euros
  • Chèque de 100 euros : ménages dont les revenus sont compris entre 10 800 et 17 400 euros
Cet article pourrait aussi vous plaire:  Économie d'énergie : comment réduire fortement sa facture d'électricité avec ces 3 appareils en cuisine !

Comment obtenir ce chèque énergie ? Ou comment faire si vous ne l’avez pas reçu ?

Aucune démarche n’est nécessaire. En effet, le chèque énergie fait l’objet d’un versement automatique. Concrètement, l’administration fiscale transmet la liste des ménages éligibles à l’Agence des services et de paiement (ASP). Cette dernière est alors en charge d’envoyer le chèque par courrier. Les foyers éligibles le reçoivent donc de manière automatique.

Vous n’avez pas reçu de chèque énergie dans votre boîte aux lettres ? Et pourtant vous êtes certain de pouvoir y prétendre ? Dans ce cas, contactez l’assistance, soit via le formulaire de contact sur le site, soit par téléphone.

L’assistance est joignable au 0 805 204 805 (numéro vert) du lundi au vendredi de 8 heures à 20 heures. « En cas de forte affluence, nous vous recommandons d’appeler le matin de 8 h 00 à 9 h 00, ou en fin de journée à partir de 17 h 00 », prévient-on sur le site du chèque énergie.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Les 12 coups de midi : l'émission se fait détruire sur les réseaux sociaux à cause de cette question !

Pour vérifier votre éligibilité, vous devez vous munir de votre avis d’imposition« Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir déclaré vos revenus auprès des services fiscaux (même si vos revenus sont faibles ou nuls) », rappelle-t-on dans la Foire aux questions du site. « Après avoir régularisé votre situation, vous pourrez solliciter un chèque énergie. En revanche, si vous n’avez toujours pas déclaré vos revenus pour l’année suivante, il ne vous sera plus possible de réclamer le bénéfice. », ajoute-t-on.

Peut-on le cumuler avec d’autres aides ?

Le chèque énergie exceptionnel est cumulable avec d’autres aides. Parmi ces aides, nous pouvons retrouver le chèque énergie classique (jusqu’à 277 euros) et le chèque “fioul” (jusqu’à 200 euros).

Aussi, le gouvernement vient d’adopter un nouveau dispositif pour les personnes se chauffant au bois et aux pellets. Il s’agit du chèque “bois” qui vous permet de percevoir jusqu’à 200 euros supplémentaires.

Ainsi, face à la hausse des prix du gaz et de l’électricité, vous avez donc la possibilité de cumuler plus de 650 euros d’aides grâce à chaque chèque énergie !

 

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Chèque énergie exceptionnel : voici comment obtenir cette aide !