par Alexis

Cette semaine, nous célébrons la semaine mondiale de l'eau. Pour beaucoup d'entre nous, l'eau potable coule à flot du robinet, mais ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde sur Terre.

En effet, des millions de personnes n'ont toujours pas accès à l'eau potable. Cette semaine dédiée à l'eau est aussi le moyen de pointer du doigt les ravages que les industries et la consommation excessive provoquent sur nos réserves d'eau.

Vous allez apprendre à quel point l'eau est vitale pour notre survie, constater les inégalités face à l'accès à l'eau dans le monde ainsi que les moyens de ne pas la gaspiller.

  1. L'eau, c'est la vie !
    Environ 70% du corps humain est fait d'eau. A la naissance, l'eau représente 80% du poids total d'un nourrisson. Le sang est composé de 92 % d'eau, les muscles et le cerveau à 75% et les os à environ 22%. A chaque instant, votre corps perd de l'eau par la sueur, l'urine, la défection ou l'air expiré, il est donc important de s'hydrater régulièrement.
  2. L'eau peut également être mortelle.
    Boire trop d'eau rapidement peut conduire à une condition potentiellement mortelle appelée «hyponatrémie» également connu sous le nom d'intoxication par l'eau. Cela se produit lorsque l'eau dilue le niveau de sodium dans le sang et provoque un déséquilibre de l'eau dans le cerveau.
  3. Boire n'est pas l'unique façon de s'hydrater.
    L'eau contenue dans les aliments représente environ 20% des besoins d'un être humain. Elle est aussi bénéfique pour la santé que l'eau potable.
  4. La planète Terre n'a pratiquement pas d'eau.
    Eau potable, nous entendons bien. 97% de l'eau de notre planète est salée et donc impropre à la consommation, 2% est emprisonnée dans les calottes glacières et les glaciers (bien que le réchauffement climatique est en train de changer cela). Cela laisse donc très peu de place à l'eau consommable pour les êtres humains, les animaux et les plantes.
  5. L'eau alimente votre maison.
    Environ 75% de la consommation d'eau industrielle est utilisée pour la production d'énergie. La transition vers des sources d'énergie renouvelables, comme l'énergie solaire et les éoliennes permettra de réduire considérablement la consommation d'eau.
  6. Toute l'eau sur Terre est recyclée.
    La Terre est un système fermé, semblable à un terrarium. La même eau qui existait sur Terre il y a des millions d'années est encore là aujourd'hui et continue d'être redistribuée par le cycle de l'eau.
  7. Plus de 748 millions de personnes n'ont pas accès à une eau propre et salubre.
    Plus de 748 millions de personnes n'ont pas accès à l'eau potable et 2,5 milliards n'ont pas accès à l'assainissement. La consommation d'eau non traitée et souvent fortement polluée tue près de 4 millions de personnes chaque année de maladies liées à l'eau. Près de deux millions d'entre eux sont des enfants.
  8. Même si l'eau potable est absolument essentielle pour la vie humaine, nous faisons presque rien pour la protéger.
    Par exemple, aux Etats-Unis, 40% de toutes les rivières et 46% de tous les lacs sont pollués et sont considérés comme malsain pour la baignade, la pêche ou la vie aquatique. Chaque année, 1,2 milliards de litres d'eaux usées non traitées sont déversés dans les eaux américaines.
  9. En 2025, la moitié de la population mondiale vivra dans des zones de stress hydrique.
    On parle de stress hydrique quand la demande en eau dépasse les ressources disponibles. Le changement climatique, la rareté croissante de l'eau, la croissance de la population, et la croissance rapide des villes poser de sérieux défis pour les systèmes d'approvisionnement en eau.
  10. L'eau va devenir le nouveau pétrole.
    Il n'est un secret pour personne que les pays entrent souvent en guerre dans le but d'accéder aux sources d'énergie, notamment le pétrole. De nombreux experts prédisent que le diminution des réserves d'eau ( gaspillage, pollution changement climatique) engendrera de nouvelles guerres. Les pays bénéficiant de grandes ressources d'eau pourraient se retrouver dans la ligne de mire des pays subissant qui en manquent.
  11. Bien que la crise de l'eau soit grave, nous pouvons l'empêcher de devenir catastrophique. Tout d'abord, nous devons réduire la quantité d'eau que nous consommons.
    Des gestes simples peuvent nous permettre de réduire notre consommation en eau : réparez vos fuites, arrêtez d'arroser vos pelouses, lavez avec parcimonie et tant d'autres gestes qui vous permettront de faire des économies et de ne pas gaspiller l'eau potable.
  12. Nous devons apprendre à réutiliser l'eau qui est sans danger pour les autres usages.
    «L'eau grise» est un terme pour l'eau qui a été utilisée dans les douches, les baignoires, les éviers ou les lave-vaisselle. Bien que vous ne pouvez certainement pas boire, vous pouvez l'utiliser ailleurs dans la maison, comme l'arrosage de votre jardin et les plantes d'intérieur. On peut également récupérer les eaux de pluie
  13. Nous devons accélérer le développement de technologies qui recyclent l'eau.
    Recycler l'eau va devenir une nécessité à l'avenir. Même l'eau potable. Plutôt que d'attendre une sécheresse épique pour nous forcer à recycler, nous devons accélérer le développement de ces technologies. Dans la dernière décennie, il y a eu des progrès remarquables en matière de recyclage de l'eau, ainsi que le dessalement de l'eau de mer.
  14. Nous devons prendre des mesures pour réduire la consommation d'eau industrielle et punir les entreprises qui traitent l'eau du monde comme leur propre toilette personnelle.
    Bien que l'eau soit précieuse, elle ne bénéficie pas assez de protection face à la pollution industrielle. Nous devons protéger et de renforcer la législation en surveillant les entreprises pollueuses et sévir avec la plus grande fermeté.

    L'eau est une denrée qui se fait de plus en plus rare sur Terre, c'est l'un des enjeux les plus importants des décennies à venir. Arrêtons de la gaspiller et de la polluer et prenons ensemble les mesures nécessaires avant qu'il ne soit trop tard.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires