CAF : allez-vous bénéficier de cette revalorisation de 50% de l’allocation de soutien familial ?

La CAF peut dorénavant octroyer la revalorisation de 50% de l’ASF. Qui pourra la recevoir dès le mois prochain ?

© CAF allez-vous bénéficier de cette revalorisation de 50% de l'allocation de soutien familial - Source : Capture Facebook

Afficher Masquer le sommaire

La CAF a une superbe nouvelle à vous communiquer. En plus, cela peut vous être d’une grande aide en ces temps de crise ! De quoi s’agit-il ? Comme promis, l’État a donné le feu vert à cette entité pour faire valoir la restructuration sur l’ASF. Par conséquent, cette allocation de soutien familiale connaîtra dès cette année une hausse de 50%. Une aubaine pour toutes les familles concernées ! En passant, qui sont ces derniers ? Rendez-vous dans les lignes suivantes !

CAF : Les familles de France auront bientôt droit à leur miracle !

Eh oui, on fait une approximation avec un miracle, car ça fait longtemps que vous attendez ! Révélé dans la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, cette aide a fait rêver tout le monde.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Consommation d'énergie : une amende de 1 500€ prévue à cause du chauffage ?

Seulement, il n’y a pas eu de date officielle pour sa réalisation à ce moment. Ainsi, tout le monde a dû prendre son mal en patience. Là, la CAF vient de mettre un terme à cette longue attente. On a découvert que la distribution va bientôt prendre effet.

On a comme entendu le mois de novembre pour son attribution. Jusqu’à maintenant, les familles espèrent encore que la CAF apportera plus de détails.

Vous devez surement avoir hâte de tout connaître sur les changements de cette ancienne aide de 1984. En effet, ceci a déjà vu le jour à cette période. A l’époque, elle consistait à soutenir les monoparentales et les divorcés. Est-ce toujours le cas pour 2022 ? C’est justement sûr quoi, on va s’étaler dans les prochains paragraphes !

Votre famille aura-t-elle sa part du gâteau dans cette histoire ?

En général, ça devrait être le cas ! A titre d’information, l’octroi de cette aide ne nécessite pas de démarche particulière. Néanmoins, prenez le temps de lire attentivement les critères suivants !

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Ne nettoyez plus votre visage avant de vous coucher, c'est pire que tout !

Seuls les éligibles pourront percevoir cette allocation venant de la CAF ou la MSA. Pour figurer dans la liste des bénéficiaires, vous devez tout d’abord être résidant permanent en France. Ensuite, il faut que vous viviez seul en plus d’avoir des enfants à charge.

Lorsque qu’on dit « seul », c’est vraiment être célibataire. Si vous êtes en concubinage avec un nouveau partenaire, dites adieu aux 184 euros de la CAF. En effet, l’ancien montant de 122 euros atteindra cette somme après revalorisation.

Voyez-vous à quel point cette offre est si alléchante ! Si vous répondez aux critères, n’ayez aucune crainte de la réclamer. Une fois abonnés à cette aide, pensez à actualiser tous les 3 mois vos données pour optimiser vos chances.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Retraites : cette réforme est le plan du gouvernement pour les petites pensions !

CAF : Quels sont les avantages cette année ?

Il y en a plusieurs alors ne perdez pas une minute de plus ! Si vous étiez déjà éligible par le passé, renouvelez vos données. Par contre, si vous êtes nouveau, on vous invite à vous manifester ! Vu cette inflation, la CAF a décidé d’offrir un surplus à tout le monde. Ceux qui percevront l’aide en novembre auront une somme de 265 euros !

Accourez vite, car cette opportunité ne se présentera pas deux fois ! Au début de l’année, rien ne garantit que cela va continuer. A l’instar de tout cela, on a découvert que le champ des bénéficiaires a été élargi. Même ceux qui reçoivent une pension alimentaire, auront la chance de l’obtenir dès maintenant. A une seule condition, la valeur de cette dernière soit en dessous de l’allocation versée par la CAF.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / CAF : allez-vous bénéficier de cette revalorisation de 50% de l’allocation de soutien familial ?