Chèque énergie, allocations familiales, primes : les 6 aides du gouvernement qui vont tomber en novembre !

Le projet de loi de finances pour l'année 2023 a été présenté récemment. Voici les aides financières incluses et les personnes éligibles !

© Chèque énergie, allocations familiales, primes les 6 aides du gouvernement qui vont tomber en novembre - Source : IStock

Afficher Masquer le sommaire

Les aides financières fournies par l’État se poursuivent. Le lundi 26 septembre dernier, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait présenté le nouveau projet de loi de finances pour 2023. Ce dernier était accompagné par Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics, lors de cette déclaration. Voici tout ce qu’il faut retenir !

Aides financières : Les dernières informations sur le projet de loi de finances 2023 révélées !

Élisabeth Borne a présenté la première partie de ce projet d’aides financières le mercredi 19 octobre dernier à l’Assemblée Nationale. Celui-ci a été finalement validé le mercredi 26 octobre 2022 lors du dernier conseil des ministres.

Le regroupement avait d’ailleurs eu lieu devant l’Assemblée Nationale. Conformément à la loi, ce projet organisé par l’État devra être remis au parlement avant le 30 octobre 2022.

En effet, le projet de loi de finances 2023 comportent plusieurs aides financières. Absolument tous les ménages pourront bénéficier de leurs parts en fonction de leurs besoins.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Prime inflation, allocations familiales ou retraites : toutes les revalorisations des aides sociales en 2022 !

Cela concerne par exemple le chèque énergie, prime Macron, APL, bonus écologique, etc. L’État a déjà révélé les dates de versement. Apparemment, les ménages auront de quoi ainsi compenser le coût de l’inflation.

Les changements annoncés par Emmanuel Macron !

Le président de la République Emmanuel Macron faisait partie des invités de la nouvelle émission politique de France 2. On parle de « L’événement », un programme animé par Caroline Roux dès 20 h 30.

Il s’agit d’ailleurs de la deuxième apparition du président de la République en deux semaines. C’était l’occasion pour le chef de l’État d’expliciter le cap de son quinquennat. L’État poursuit apparemment le versement des aides financières pour aider les foyers à lutter contre l’inflation.

« Là où il y aurait dû y avoir 100% de hausse (des prix de l’électricité et du gaz), ce sera 15% », avait indiqué le président. Avant de s’assurer : « L’État va prendre sa part et continuera à le faire en 2023″. 

Les gros rouleurs et les petites entreprises qui font face à la hausse du prix des carburants bénéficieront également de cette aides financières. Emmanuel Macron avait cependant refusé l’idée de réindexer les salaires sur l’inflation. D’ailleurs, il s’agissait d’une offre demandée par la gauche. En revanche, une aide ciblée sur une augmentation généralisée des salaires sera apparemment envisageable.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Delphine Wespiser choque Cyril Hanouna en dévoilant les lieux insolites ou elle s'est envoyée en l'air !

Aides financières : Les chèques énergies !

La prévision de la plupart de ces aides financières sera pour le mois prochain. Des dates importantes seront donc à retenir concernant les versements. Évidemment, les personnes éligibles recevront automatiquement leurs chèques énergies dès le mois de novembre. Deux chèques complémentaires seront en même temps ajoutés au chèque énergie classique versé au printemps dernier. Cette aide sera bien sûr à votre nom. L’État envoi directement le courrier à votre domicile.

Ces aides financières peuvent aller de 100 à 200 euros. Qui seront les bénéficiaires ? En effet, ce sont les foyers se chauffant au fioul qui pourra jouir de chèque énergie. 40% des ménages les plus modestes pourront également en bénéficier. D’ailleurs, le versement se fera avant la fin de l’année. Pour ceux qui ne touchent pas le chèque énergie classique, ils devront s’inscrire au guichet en ligne à partir du 8 novembre. Ce projet du loi de finances inclut aussi la revalorisation des aides sociales telles que APL, ALF et ASL. La remise sur le carburant prendra fin ce 31 décembre. Et au lieu de 30 centimes, cette aide ne s’élèvera plus qu’à 10 centimes par litre à partir du 16 novembre prochain !

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Chèque énergie, allocations familiales, primes : les 6 aides du gouvernement qui vont tomber en novembre !