Elle est atteinte d’hypersexualité à 30 ans et a couché avec un nombre colossal d’hommes

Cette femme doit voir plusieurs hommes par jour pour satisfaire des besoins charnels qui handicapent sa vie.

© Elle est atteinte à 30 ans avec un nombre colossal d’hommes

Afficher Masquer le sommaire

Sa condition peut prêter à sourire, mais elle est en réalité très handicapante. Car cette femme doit absolument assouvir ses besoins. En effet, on ne parle pas de simples désirs ici. Mais de réels besoins. Alors qu’elle n’a que 30 ans, elle a déjà pu assouvir ses désirs avec plus de 130 hommes. Mais ce n’est jamais assez pour elle. On vous raconte son quotidien qui n’est pas évident.

Pour être comblé, elle voit des hommes

Aujourd’hui, on n’utilise plus le terme nymphomanie. En effet, ce terme était autrefois utilisé pour décrire une condition médicale dans laquelle une femme ressentait une pulsion s*xuelle excessive et incontrôlable.

Cependant, le terme est maintenant considéré comme obsolète et stigmatisant, car il implique que la s*xualité féminine est une condition pathologique qui doit être traitée.

À lire Ils posent une caméra à cause des bruits mystérieux la nuit, leur découverte est terrifiante

Cependant, certaines personnes peuvent éprouver des problèmes liés à leur s*xualité, tels qu’une difficulté à contrôler leurs impulsions s*xuelles, des comportements s*xuels risqués ou compulsifs, ou une détresse émotionnelle due à leur sexualité.

Dans de tels cas, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale pour obtenir de l’aide et un traitement approprié.

C’est le cas de Frankie, une britannique de 30 ans qui ne peut pas se retenir. Et si elle tente de freiner ses pulsions, alors sa vie se transforme en enfer. Elle doit voir des hommes pour se sentir mieux, le temps de quelques minutes.

Une femme doit voir des hommes pour satisfaire ses besoins

Elle ne s’en cache pas, son quotidien est très difficile du fait de sa condition. Du fait de ses besoins. Elle doit voir des hommes et elle ne pense qu’à ça en pleine crise.

À lire Elle mangeait dans une brasserie et a volé la bouteille d’huile d’olive, elle l’a vite regretté

« Je ne pouvais poursuivre ma journée que si je savais quand j’allais avoir mon prochain rapport (…) C’était une priorité pour moi, je faisais passer ça avant le travail, la santé et les loisirs ».

Elle doit alors mentir pour pouvoir assouvir ses besoins. Afin de rester au lit pour voir des hommes, elle prétend être malade. Elle rate ainsi plusieurs jours de travail juste pour voir des hommes. Elle explique qu’elle a déjà vu quatre hommes différents la même journée.

Une dépendance qui commence à 20 ans

C’est après le décès de sa mère que la jeune femme commence à se sentir dépendante. En couple, elle commence à tromper l’homme qu’elle aime. Juste parce qu’elle ressent ce besoin viscéral. Elle le quitte pour avoir l’occasion de voir d’autres hommes

« Il s’agissait surtout du frisson que procurait le s*xe, mais aussi l’intimité et le rapprochement avec quelqu’un, qui remplaçait l’absence de ma maman ».

Mais sa condition rend la vie de Frankie dangereuse. Elle ne se protège pas. Frankie attrape donc plusieurs IST et finit par tomber enceinte. Elle prend alors conscience que son comportement est dangereux et qu’elle doit être soignée.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Elle est atteinte d’hypersexualité à 30 ans et a couché avec un nombre colossal d’hommes