Réformes des retraites : ces 2 conséquences surprenantes pour tous les retraités en France

Alors que la réforme des retraites a été votée et que la mobilisation sociale demeure toujours aussi importante, les Français s'inquiètent des conséquences.

© Réformes des retraites : ces 2 conséquences surprenantes pour tous les retraités en France

Afficher Masquer le sommaire

N’étant pas certain d’obtenir une majorité à l’Assemblée nationale sur sa réforme des retraites, le gouvernement a actionné le jeudi 16 mars l’article 49. 3 de la Constitution. Cette action permet alors d’adopter, sans vote, le texte, à la condition que la majorité des députés ne vote pas une motion de censure.

Après le déclenchement du 49.3 par la Première ministre, deux motions de censure ont fait l’objet d’un dépôt par l’opposition.

Toutes deux ont été rejetées ce 20 mars. Ainsi réforme des retraites a donc été adoptée. Le relèvement de l’âge légal ne sera pas la seule conséquence. Buzzly fait le point.

À lire Réforme des retraites : une nouvelle pension de réversion à venir, les Français concernés !

Réforme des retraites : une adoption en force

C’est fermement que le gouvernement a fait adopter la réforme à l’Assemblée nationale. Il l’a fait avec l’engagement de sa responsabilité avec recours à l’article 49.3.

Malgré le dépôt de deux motions de censure, la réforme a donc été définitivement validée.

Et, le moins que l’on puisse dire est que cela a attisé la colère des syndicats et de très nombreux Français.

Alors que grèves et manifestations pour le moins violentes se multiplient partout en France… Les relations entre le gouvernement et les Français ne font que se tendre !

À lire Retraites : ce nombre de trimestres que vous pouvez obtenir par enfant !

Aujourd’hui, Emmanuel Macron campe sur ses positions. Comme il l’a répété lors de l’interview qu’il a accordée ce mercredi, la réforme des retraites continuera jusqu’à sa mise en application.

Sans changement, à partir du 1er septembre 2023, la réforme fera que les Français partiront à la retraite à 64 ans. Ainsi, ils devront cotiser plus longtemps.

Augmentation des cotisations de prévoyance

« La réforme des retraites qui repousse à 64 ans l’âge légal de départ à la retraite amènera une hausse globale des cotisations de prévoyance de 6% d’ici à 2030 ».

C’est ce qu’a annoncé Malakoff Humanis, l’un des principaux groupes français de complémentaire santé et prévoyance.

Donc, encore une conséquence sur la retraite des Français !

Selon Malakoff Humanis, le recul de l’âge légal de deux ans va donc provoquer une augmentation de l’ordre de 6%.

Utiles pour rembourser les pertes de revenus que les accidents ou maladies entrainent, les régimes de prévoyance prévoient alors un absentéisme des personnes, que la réforme des retraites gardera plus longtemps en activité.

Le directeur général de Malakoff Humanis prévoit alors une augmentation pour compenser.

Réforme des retraites : une hausse de l’assurance emprunteur

La mesure phare de la réforme, le report de l’âge légal de départ de 62 ans à 64 ans, aura des conséquences sur le prêt immobilier et l’assurance qui s’y rattache.

En effet, selon Magnolia.fr, spécialiste de l’assurance de prêt, c’est, fort probable que cela arrive.

Pour mémoire, l’assurance emprunteur protège la personne ayant contracté le prêt en cas d’accident de la vie comme un décès. Ou alors en cas d’incapacité temporaire ou totale de travail (ITT).

Ce report de deux ans de l’âge légal de départ à la retraite va, ainsi, augmenter les risques d’interruption temporaire ou totale de travail (I. T. T) entre 62 et 64 ans.

On craint donc une hausse de l’ordre de 2 à 5%.

« La durée d’emprunt maximum pour un crédit immobilier étant fixée à 25 ans… Ce sont surtout les emprunteurs de 40 ans et plus qui subiraient cette hausse des tarifs », rapporte alors MoneyVox.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Réformes des retraites : ces 2 conséquences surprenantes pour tous les retraités en France