La CAF met en place de nouvelles mesures pour simplifier les démarches d’aides financières

Du changement au niveau des aides financières distribuées par la Caisse d'Allocation Familiale ! (CAF). De quoi s'agit-il ?

© La CAF met en place de nouvelles mesures pour simplifier les démarches d'aides financières

Afficher Masquer le sommaire

Pour l’année 2023, le projet d’Emmanuel Macron à propos du traitement des dossiers des aides financières de la CAF voit enfin le jour. Quels sont les changements ? Voici le nouveau fonctionnement de la CAF.

Versement automatique par la CAF

C’était une promesse d’Emmanuel Macron lors de sa dernière campagne présidentielle. Le versement automatique de certaines prestations sociales devrait voir le jour en 2023. C’est ce qu’a récemment annoncé le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe.

En France, près de 10 milliards d’euros d’aides sociales ne sont pas distribuées. On appelle cela le non-recours.

À lire Elle se fait trahir par ses posts Facebook et doit rembourser une somme impressionnante à la CAF

Il concerne les prestations sociales versées ou attribuées par différents organismes, comme la CAF, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ou Pôle Emploi. C’est-à-dire lorsqu’une personne éligible à une prestation sociale, ne la perçoit pas.

Aujourd’hui le non-recours aux aides de la CAF ou autres, suscite de plus en plus d’intérêt. En effet, les pouvoirs publics multiplient les travaux pour mieux comprendre le phénomène.

Afin d’y remédier, la CAF a choisi de revoir sa méthode. Ainsi, certains de ces versements se feront désormais en automatique.

Concrètement, il s’agira donc de verser automatiquement les aides auxquelles ont droit leurs bénéficiaires. Sans que ces derniers aient à accomplir de démarches ni à fournir de justificatifs.

À lire CAF : mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires, les allocataires bientôt espionnés ?

Ainsi, à compter de 2023, des aides régulières feront l’objet de versement automatique. Et cela concerne notamment le revenu de solidarité active (RSA), la Prime d’activité ou encore l’aide personnalisée au logement (APL).

Jean-Christophe Combe, le Ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a indiqué :
 « les Caisses d’allocations familiales (CAF) enverront automatiquement des formulaires pré-remplis pour les demandes qui concernent le RSA, la prime d’activité ou autre, comme c’est le cas pour la déclaration fiscale pré-remplie ».

Simplification des démarches

De plus, toujours dans le but d’aider les bénéficiaires d’aides, les informations qui figurent dans le bulletin de paie devraient bientôt évoluer. En effet, il verra alors l’apparition d’une nouvelle rubrique : le « Montant net social ».

En vigueur à compter du 1er juillet 2023, il donc est indispensable de prendre connaissance de ce changement.

Le montant net social correspond au montant devant être retenu et déclaré par les bénéficiaires de certaines prestations comme le RSA ou la prime d’activité de la CAF.

« Ce montant habituellement déclaré pour bénéficier de certains compléments de revenus tels que la prime d’activité.

Ou de revenus de substitution comme le RSA (CAF) n’était pas directement disponible pour les salariés », explique la Sécurité sociale

Ainsi, l’affichage de ce montant sur le bulletin de paie devrait simplifier les démarches des allocataires (CAF / MSA) qui n’auront plus aucun calcul à effectuer.

Il leur suffira de déclarer le cumul des montants nets sociaux qui leur auront été transmis.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La CAF met en place de nouvelles mesures pour simplifier les démarches d’aides financières