par Corentin

C'est une autre forme de street art qui se veut beaucoup plus drôle et divertissante que les fresques murales que l'on voit plus souvent en ville. De quoi je parle ? De l'eyebombing, cette mode qui consiste à appliquer des yeux globuleux en plastique à des objets du quotidien.

En l'occurrence, les clichés qui suivent sont tous l'oeuvre de Vanyu Krastev, un artiste bulgare qui a décidé d'utiliser les éléments cassés du décors des rues (bites en béton, fenêtres cassées, poteaux tordus, etc.) comme support pour ses yeux en plastique. Forcément, le résultat est très drôle.

Plus d'infos sur Eyebombing.bg.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires