par David

En Syrie, sous le régime brutal de Bashar Al-Assad, de nombreuses familles ont dû quitter la ville ou le village qu'ils habitaient.

C'est le cas à Aleppo, la ville la plus vaste du pays dont des quartiers entiers on été désertés par leurs habitants, partis chercher la sécurité ailleurs. Seulement, certains habitants du quartier sont toujours là... Il s'agit des chats, qui n'ont plus personne pour s'occuper d'eux !

Ou presque, puisque Alaa, un ambulancier d'Aleppo a décidé de ne pas laisser nos meilleurs amis à l'abandon, et passe tous les jours dans le quartier pour nourrir les quelques 150 chats qui n'attendent plus que lui. Quatre dollars par jour pour sauver 150 vies...

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires