par Corentin

On a tous une liste plus ou moins établie de choses que l'on veut faire avant de mourir. Que ce soit faire un tour du monde, faire un saut en parachute, etc. Pour Edie Simms, 102 ans, c'était (entre autres) de se faire arrêter par la police. Et son voeu a été exaucé.

Bien sûr, la centenaire habitante de St. Louis dans le Missouri n'avait rien fait de mal. Elle a seulement réussi à obtenir cette petite faveur de la part du sergent John McLaughlin qui a obtempéré avec plaisir. Son rêve était de pouvoir rouler à l'arrière d'une voiture de police et d'être menottée.

  • Voici Edie Simms, 102 ans, qui habite la ville de St. Louis dans le Missouri
  • Comme beaucoup, elle tient une liste de "choses à faire avant de mourir", et dans cette liste, il y avait le fait de se faire arrêter au moins une fois par la police
  • Alors, après avoir fait jouer quelques faveurs, son souhait a été entendu :
    Elle a ainsi pu monter à l'arrière d'une voiture et se faire menotter.
  • Bon du coup les menottes n'ont pas été appliquées complètement, hein, fallait pas trop déconner
    Les journaux locaux lui ont demandé si elle avait aimé le tour en voiture, ce à quoi elle a répondu : "Oh oui, avec les menottes et tout le reste".
  • Mais qu'on se rassure, elle n'a pas été en cellule
    A la place, les officiers qui l'ont prise en charge l'ont emmenée au Five Star Senior Center de la ville. Ce centre pour les personnes âgées fournit des repas, des classes de la compagnie et d'autres services aux citoyens plus âgés. Et depuis deux ans, Edie fournit des chaussettes, écharpes et oreillers, qu'elle confectionne elle-même, au centre. Mais jusque-là, elle ne s'y était jamais rendue.
  • Pour la première fois, elle a pu donner ses chaussettes et écharpes en main propre aux autres séniors réunis dans le centre
  • Bien sûr, elle a pu enfiler la casquette de police
  • Elle a également donné quelques sages paroles :
    "Continuez, ne cessez jamais de faire ce que vous faites et prenez le temps de faire quelques du bénévolat pour votre communauté. Parfois vous serez la seule personne à qui celui ou celle que vous rencontrerez aura parlé de toute la journée".

    Et elle d'ajouter, pour conclure : "Le monde est vaste si vous prenez juste le temps d'ouvrir les yeux et de l'admirer".
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires