par Corentin

Quand on me parle des "merveilles du monde", en général je pense aux sept merveilles classiques que tout le monde connait : les pyramides, le colosse de Rhodes, le phare d'Alexandrie, etc. Heureusement, notre planète est remplie d'autres merveilles très méconnues, qu'elles aient été réalisées par la nature ou par la main de l'homme. Et il faut avouer qu'elles valent le détour, comme le prouvent ces dix exemples.

  1. Les rizières en terrasse philippines de Banaue
    Les terrasses rizières de Banaue, aux Philippines, sont vieilles d'environ 2000 ans et ont été creusées dans les monts du pays par les habitants de l'époque. Elles se trouvent à environ 1500 mètres au dessus du niveau de la mer et couvrent environ 10 km² de surface. Le système d'irrigation est vieux et prend sa source au niveau des forêts tropicales environnantes mais les terrasses sont encore utilisées de nos jours.
  2. La Vallée des fleurs en Inde
    Située dans la région indienne de Uttarakhand, la vallée de la Pushpavati est désormais renommée pour la variété de sa flore et la beauté des vallons. Ce surnom de "vallée des fleurs" lui a été attribué via le livre de Frank S. Smythe justement intitulé "The valley of flowers". Déclarée parc national (le plus petit d'Inde) en 1982, l'endroit est désormais classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
  3. L'ancienne capitale de Sigiriya au Sri Lanka
    Le rocher de Sigiriya (rocher du lion) est le lieu où se situait l'ancienne capitale royale du Sri Lanka. Cette forteresse rocheuse a été bâtie sous le règne du roi Kassapa premier (environ 477-495 après J.C.) mais certains chercheurs pensent que le rocher aurait également pu être habité lors de la période préhistorique, servant de refuge naturel pour les hommes.
  4. La bibliothèque de Celsus en Turquie
    Cette bibliothèque a été bâtie à l'origine pour pouvoir contenir plus de 12 000 parchemins. Construite par les romains en hommage au sénateur Tiberius Julius Celsus Polemaeanus aux environs de 135 après J.C., la bibliothèque fait également office de tombeau pour le politicien romain et démontre encore une fois les prouesses architecturales atteintes par l'empire romain jusqu'à son effondrement.
  5. La Tour d'Hercules en Espagne
    Situé sur une péninsule de la région de la Galice, en Espagne, la Tour d'Hercules est également une oeuvre romaine, qui cette fois faisait office de phare. La bâtisse mesure 55 mètres de haut, surplombe l'océan Atlantique depuis près de 2000 ans et continue d'être utilisée comme un phare encore aujourd'hui.
  6. L'ancienne cité de Leptis Magna en Libye
    Les ruines de la cité antique de Leptis Magna sont situées à 130 kilomètres de la capitale libyenne Tripoli. Elle aurait été fondée par une colonie phénicienne et avait à peu près la même aura que sa voisine Carthage. Leptis Magna est passée sous domination romaine à la fin de la troisième guerre Punique et la chute de Carthage.
  7. La ville de Toru? en Pologne
    Toru? est une ville polonaise située au nord-est du pays, sur la Vistule. Cette ville ancrée dans l'ère médiévale est le village natal de ce cher Copernic. Les premières fondations d'une communauté remontent à 1100 avant J.C. mais c'est vraiment avec les chevaliers teutoniques que Toru? s'est agrandie et a bourgeonné.
  8. Les grottes bouddhiques d'Ajantâ en Inde
    Datant du deuxième siècle avant J.C., les grottes d'Ajantâ sont des reliques de la religion bouddhiste entièrement gravées par la main de l'Homme. Après plusieurs siècles d'abandon pendant lesquels la nature a repris ses droits, les lieux ont été redécouverts par un officier de l'armée britannique... qui suivait la trace d'un tigre.
  9. Les monastères des Météores en Grèce
    Haut lieu de l'orthodoxie grecque, les monastères des Météores sont littéralement perchés au-dessus de la vallée en contrebas, du haut de grands piliers de roche. Ce complexe est composé de six monastères dont l'accès était à l'origine conçu pour être particulièrement difficile, nécessitant notamment une bonne dose de courage, beaucoup de cordes et d'échelles.
  10. L'ancienne cité de Bagan en Birmanie
    Ancienne capitale de l'empire Birman, Bagan (originellement appelée Pagan) est désormais un site archéologique qui s'étend sur 50 km². Malgré de nombreuses suggestions de la part d'historiens et archéologues, le site n'a pas pu être ajouté au patrimoine mondial de l'Unesco à cause, selon les dires de beaucoup de personnes, de la junte militaire qui a réalisé des constructions sommaires sans tenir compte de l'architecture originale de la cité, dénaturant le site.
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires